Des femmes, Antoinette Fouque
La
Hélène Cixous

Née à Oran, en Algérie, Hélène Cixous a participé à la fondation de l’université de Vincennes (Paris 8) en 1968, où elle crée en 1974 le doctorat d’études féminines. Elle est l’auteure d’une œuvre importante composée de près de soixante-dix textes de fiction, d’essais et de pièces de théâtre, parus principalement aux éditions Grasset, des femmes-Antoinette Fouque et Galilée. Elle a reçu le prix Médicis en 1969 pour Dedans.

Hélène Cixous

Prix : 7,25 €

LA dit le voyage de la femme au-delà de sa première mort, jusqu’aux naissances qu’elle se donnera. À la recherche d’elle-autres à travers elle-même, elle adresse à ses propres mystères, de chapitre en régions géographiques et charnelles, son interrogation : « Quelle serai-je, la, plus femme encore que moi. » Elle s’avance, au plus corps d’une féminité, à la découverte de son univers intérieur. De la fille à la mère, de la mère à la femme, l’Inconnue qui l’appelle à être LA.
La traversée l’entraîne par ses moyens de transport linguistiques, sexuels : visions, amours, transferts. Là où elle va prendre ses risques, au plus près de ses pulsions. Mouvement qui rompt les censures, affranchit une nouvelle langue à plusieurs langues… LA est une rigoureuse exploration de notre imaginaire. L’écriture y donne corps à une subversive féminine « science des rêves ».

  • 1979 (1ère édition : Gallimard, 1976)
  • 228 p.
  • 7,25 €
  • EAN 9782721001504

La Presse en parle

Il y a une femme qui comprend toutes les langues dans son silence, est-il dit ici : La est une initiation au murmure de ce silence fertile, à ce néant fluide d’un corps de femme « interrogé au-delà de sa première mort » en des naissances successives où elle se définit un nouveau mode d’être face à sa propre substance, à l’autre et au monde – et l’onde n’est-elle pas le féminin du monde ? Faut-il encore dire « fiction », de ce livre et ce spectacle où la réalité affleure, naissante, inédite, évoquée ?

Daniel de Bruycker, Le Soir, 25 octobre 1983

 

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque