Des femmes, Antoinette Fouque
Messie
Hélène Cixous

Née à Oran, en Algérie, Hélène Cixous a participé à la fondation de l’université de Vincennes (Paris 8) en 1968, où elle crée en 1974 le doctorat d’études féminines. Elle est l’auteure d’une œuvre importante composée de près de soixante-dix textes de fiction, d’essais et de pièces de théâtre, parus principalement aux éditions Grasset, des femmes-Antoinette Fouque et Galilée. Elle a reçu le prix Médicis en 1969 pour Dedans.

Hélène Cixous

Prix : 12,75 €

« Les animaux deviennent de plus en plus importants dans ses livres, c’est naturel : ils sont toujours là lorsque l’on part prendre les plus grands risques, soit que l’on file, soit que l’on se mette soigneusement en chemin. C’est difficile la vie de l’autre côté, on se sent un peu seule ou très seul à gravir les pentes de Moria. Et s’il n’y avait pas l’âne pour tenir compagnie à Abraham ce serait infernal. Mais il y a l’âne qui met une limite à l’abandon. La Bible ne rapporte pas la conversation qu’Abraham eut avec l’âne sur le mont Moria. Pourtant il suffit de les suivre et on les entend parler : je veux rendre la parole à l’âne avec Abraham. On ne dit pas de bêtises à un âne, n’est-ce-pas ? Ni à un chat. » H.C.

  • 1996
  • 180 p.
  • 12,75 €
  • EAN 9782721004642

La Presse en parle

Dans ce roman où la vie est considérée comme un « discontinuum irrégulier », une histoire d’amour est en marche, à la fois millénaire et associée aux ressources du téléphone et de l’avion, entre la quintessence et le quotidien concret. Il y a une héroïne, enseignante, un ange, une chatte nommée Théa, « déesse de l’infini », fil conducteur, présence animale aussi bien que philosophique. Le titre est à envisager au féminin.

Libération, 25 avril 1996

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque