Des femmes, Antoinette Fouque
La Farnésine, jardins
Catherine Weinzaepflen

Catherine Weinzaepflen est née à Strasbourg où elle a passé son enfance et sa jeunesse. Romancière et poète, elle est l’auteure d’une œuvre qui rassemble près d’une trentaine de textes.

Catherine Weinzaepflen

Catherine Weinzaepflen

La Farnésine, jardins

Prix : 6,75 €

Deux femmes, un homme, deux femmes, un enfant… trois femmes dans une maison, entourée d’un jardin. Trois femmes, narratrices tour à tour. Glissement du je, au tu, au elle. Un monde ralenti, où chaque geste pesé, précis, s’inscrit, s’incruste dans la lourdeur du silence, des choses de la nature et de la vie quotidienne. Lente coulée des jours. Épaisseur des odeurs, des parfums. Bonheurs des simples, répétés voluptueusement.

« Selon les jours, la longue fissure qui entame le centre du jardin, apparaît comme une craquelure, provoquée par le dessèchement d’une terre épuisée, ou tout au contraire, comme une béance profonde, dégorgeant une sorte de magma jaunâtre en période d’intempéries. Cette fissure délimite en quelque sorte l’usage du jardin… Le jardin devient ainsi le corollaire d’une béance dont il se fait l’écrin… » C.W.

  • 1978
  • 82 p.
  • 6,75 €
  • EAN 9782721001351

La Presse en parle

Si la prose est le visage et la poésie le masque, selon une expression bien connue, le nouveau livre de Catherine Weinzaepflen, La Farnésine, jardins est avant tout un poème. On s’en imprègne progressivement, plus qu’on n’en découvre quelque trame narrative ; on assiste à un jeu de miroirs, plus qu’on ne découvre quelque unité au fil des séquences successives évoquées à travers les corps, plus qu’au niveau du raisonnement. Trois femmes vivent ensemble de la sorte, à la fois différentes et mêlées, à tel point qu’on se demande s’il ne s’agit pas d’une seule qui aurait, selon les circonstances, des visages différents.

Jean Christian, Dernières Nouvelles d’Alsace, 23 novembre 1978

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs (bibliographie sélective)

  • L’Eau jaune, poésie, éditions Traboule, 1976
  • Dans le texte, poésie, La Main Bleue, 1977
  • Portrait et un rêve, Flammarion, 1983 (Prix France Culture)
  • L’Ampleur du monde, Flammarion, 1989
  • D’où êtes-vous ?, Flammarion, 1992
  • Ismaëla, L’Atelier des Brisants, 2002
  • Ode à un kangourou, poésie, éditions de l’Attente, 2012