Des femmes, Antoinette Fouque
Dis-moi de vivre
Hilda Doolittle

H.D., Hilda Doolittle, est née en 1884 aux États-Unis. Amie d’Ezra Pound et de D.H. Lawrence, ses poèmes furent publiés dans l’anthologie des Imagistes en 1914. Elle est l’un des poètes les plus importants de cette époque et a également écrit des œuvres de prose et de plusieurs romans autobiographiques. En 1934, elle se rend à Vienne consulter Freud. Visage de Freud, paru en France en 1977, est le récit psychanalytique de ces entretiens.

Hilda Doolittle

Hilda Doolittle

Dis-moi de vivre

Traduit de l’américain par Claire Malroux

Prix : 14,25 €

Londres 1917. Ils ont la trentaine, ils ne sont pas la génération perdue, mais perdus, chacun à sa manière, ils le sont. C’est du moins ce que pense Julia. Tout autour d’elle évoluent Rafe, son mari, l’officier permissionnaire hésitant entre elle et Bella, le beau scarabée vert, Rico, le romancier érotomane, en lequel on peut reconnaître D.H. Lawrence, et aussi Vane, musicien. Les uns et les autres glissent dans des chassés croisés amoureux, sur fond de menace tragique, dans l’Angleterre bombardée. Julia, elle, connaît le froid intérieur, se sent exclue de leur jeu. Ou elle s’est mise hors-jeu. Elle est ailleurs. C’est elle qui tire les fils de la tapisserie, guette les reflets de la lanterne magique, c’est elle qui écrit le texte. Elle ressemble à H.D., comme Hermione ou l’héroïne du Don lui ressemblent. Tout autant que ces deux romans autobiographiques, Dis-moi de vivre est une exploration du labyrinthe intérieur dont, comme toute fiction véritable, le lecteur ne sort pas indemne.

  • 1987
  • 200 p.
  • 14,25 €
  • EAN 9782721003454

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • Le Jardin près de la mer, La Différence, 1992
  • Fin du tourment, suivi de Le livre de Hilda, La Différence, 1992
  • Hélène en Égypte, La Différence, 1992
  • Trilogie, José Corti, 2011