Des femmes, Antoinette Fouque
L’ère du chien endormi
Jacqueline Merville

Jacqueline Merville est écrivaine et peintre. Elle a publié huit récits aux Éditions des femmes-Antoinette Fouque, des recueils de poésie, notamment à La Main courante, et dirige depuis 2002 une collection de livres d’artistes, « Le Vent refuse ». Depuis 1992, Jacqueline Merville partage son temps entre le Sud de la France et l’Asie.

Site de Jacqueline Merville

Jacqueline Merville

Jacqueline Merville

L’ère du chien endormi

Prix : 17,25 €

A travers l’histoire de deux femmes, unies par un sentiment profond, s’articulent deux conceptions du monde et de la vie, organisant, selon leur double itinéraire, les thèmes de l’échec, de l’ascèse, du détachement, du désir d’anonymat, du refus de la maternité, etc. Les questionnements et la quête et l’ambivalence des aspirations semblent écraser tout désir, même celui de penser.

«Elle rit en voyant mon visage, mes lèvres, tout mon corps tendu pour éviter la chaleur qui tombe d’un seul coup sur la terrasse.
J’ai soif, il fait si chaud, j’imagine ces manuscrits en train de brûler.
Toute cette chaleur immobile et des feuilles manuscrites s’effaçant lentement dans ce ciel bleu, du feu bleu. Est-ce cela qu’elle appelle la douleur de là-bas venue ici avec moi ?
Tout ce qu’elle dit je le savais avant de la rejoindre sur ce balcon près des rivages du cap de Ram. Pourtant ce qu’on pense savoir n’est jamais suffisant, stable. Entre elle et moi s’étend un autre savoir, le vrai, un bloc liquide.» J.M.

  • Janvier 2006
  • 210 p.
  • 17,25 €
  • EAN 9782721005236

Bibliographie

Autres éditeurs

  • La Mandala du pèlerin, La Main courante, 1997
  • Sur d’autres terres, La Main courante, 1999
  • La Chair ronde des philosophes, Jacques André éditeur, 2006
  • Petites Factures divines, La Main courante, 2006
  • Juste une fin du monde, L’Escampette, 2008
  • Voyager jusqu’à mourir, L’Escampette, 2009
  • Pierre flottante des Indes, La Main courante, 2010
  • La mienne langue, Fidel Anthelme X, 2014
  • Géographie indienne, Fidel Anthelme X, 2017
  • Lotus d’air, dessins de Martina Kramer, La Rumeur libre, 2017