Des femmes, Antoinette Fouque
Trois Guinées
Virginia Woolf

Virginia Woolf (1882-1941) est l’auteure d’une œuvre majeure (romans, essais, nouvelles…) dont la modernité ne cesse d’étonner. Également critique littéraire et éditrice, elle fonde en 1917, avec Leonard Woolf, la Hogarth Press qui publie notamment Freud et Proust. Trois Guinées est l’avant-dernier texte publié de son vivant et sans doute l’un des plus engagés.

Virginia Woolf

Virginia Woolf

Trois Guinées

précédé de L'Autre Corps de Viviane Forrester

Traduit de l’anglais par Viviane Forrester

Prix : 18 €

« Derrière nous s’étend le système patriarcal avec sa nullité, son amoralité, son hypocrisie, sa servilité. Devant nous s’étendent la vie publique, le système professionnel, avec leur passivité, leur jalousie, leur agressivité, leur cupidité. L’un se referme sur nous comme sur les esclaves d’un harem, l’autre nous oblige à tourner en rond… tourner tout autour de l’arbre sacré de la propriété. Un choix entre deux maux… » V.W.

« On découvre là comme la poésie de la grande romancière anglaise est fondée sur une pensée politique audacieuse et précise. Sa dénonciation de la colonisation, de la ségrégation des femmes est, en 1938, d’une lucidité cruelle, d’une ironie violente qui n’ont pas à cette heure été dépassées. […] Les femmes, mais il n’y a pas encore de femmes […]. Il n’y a jamais eu que l’annulation des femmes. Restent la folie, la douleur de n’être pas qui circulent dans les lignes, les veines de Virginia Woolf… Une femme, aux prises avec ces réseaux barrés, cette mort vivante, captive en elle, de l’être qu’elle était. » V.F.

  • 1977 (Réédition 2014)
  • 341 p.
  • 1978, édition de poche (non disponible)
  • 18 €
  • EAN 9782721006240

La Presse en parle

Si le partage de la société des Hommes (comme on dirait la société des Nations) ne peut plus représenter un idéal pour la femme, alors de quel modèle s’inspirer ? C’est là, dit Virginia Woolf, que la femme peut tirer parti de sa différence, différence de culture, de sensibilité, de mode de vie ; car si aucun modèle ne lui est effectivement proposé, du moins dispose-t-elle d’un non-modèle bien dissuasif : c’est la société sexiste et son corollaire, la société fasciste. Deux tyrannies qui ont la même figure. […] Sans jeu de mots, cet essai sur la guerre est une bombe… C’est un signe de loin répercuté et dont la publication aux éditions des femmes est plus qu’un symbole. Saluons au passage le remarquable travail, tant comme préfacière que comme traductrice, de Viviane Forrester, déjà auteure d’un Virginia Woolf aux éditions de la Quinzaine.

Annie Daubenton, Les Nouvelles littéraires, 24 février 1977

Bibliographie