Des femmes, Antoinette Fouque
Nous, Clytemnestre

Prix Marcelle Blum de l'Académie des Sciences morales et politiques, 1985

Séverine Auffret

Agrégée de philosophie, Séverine Auffret enseigne en lycée de 1968 à 2002. Poursuivant parallèlement des recherches philosophiques et littéraires, elle est l’auteure d’une dizaine de livres. Membre fondateur de l’université populaire de Caen au côté de Michel Onfray, elle a  entrepris, au sein de cette université, l’écriture d’une autre histoire des idées féministes. Par ailleurs, elle a entrepris de faire éditer l’œuvre de la philosophe française Gabrielle Suchon (1632-1703).

Séverine Auffret

Séverine Auffret

Nous, Clytemnestre

Prix : 13,25 €

L’histoire dont jamais Clytemnestre n’est le centre est à la fois bien et mal connue : d’abord, elle se voit ravir et sacrifier sa première fille, Iphigénie — de cette mise à mort peut seulement s’instaurer l’ordre guerrier d’Agamemnon ; cette blessure irréparable la conduit au meurtre de l’époux rentré de guerre. Ses propres enfants, Oreste et Électre, décident alors et accomplissent sa mort, afin de venger leur père.
Clytemnestre : une figure véhiculée par les siècles. Pourtant maintenue dans la marge d’ombre d’où se détache la clarté des héroïnes. Dans cette ombre, deux modèles du rapport entre mère et fille : rapport charnel et primordial avec Iphigénie, la première fille, rapport conflictuel avec Électre, médié par la loi paternelle ; contrainte à concevoir et à permettre le projet du matricide. Sous les masques qu’elle montre et qui la dissimulent, cette mise en ombre du corps fécond, matriciel, serait, peut-être, la matrice de toute tragédie, le ressort du tragique même.

  • 1984
  • 226 p.
  • 13,25 €
  • EAN 9782721002679

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • Aspects du Paradis, Arléa 2001
  • Des blessures et des jeux, manuel d’imagination libre, Actes Sud, 2003
  • Sapphô et compagnie. Pour une histoire des idées féministes. Labor, 2006