Des femmes, Antoinette Fouque
Des couteaux contre des femmes
Séverine Auffret

Agrégée de philosophie, Séverine Auffret enseigne en lycée de 1968 à 2002. Poursuivant parallèlement des recherches philosophiques et littéraires, elle est l’auteure d’une dizaine de livres. Membre fondateur de l’université populaire de Caen au côté de Michel Onfray, elle a  entrepris, au sein de cette université, l’écriture d’une autre histoire des idées féministes. Par ailleurs, elle a entrepris de faire éditer l’œuvre de la philosophe française Gabrielle Suchon (1632-1703).

Séverine Auffret

Séverine Auffret

Des couteaux contre des femmes

de l'excision

Préface de Benoîte Groult

Prix : 14,75 €

Des couteaux contre des femmes, premier livre théorique sur l’excision, propose une recherche, hors des propos classiquement tenus sur cette blessure-torture réelle. Séverine Auffret interroge les structures politique, culturelle, sociale et symbolique de l’Occident, mettant au jour les racines de l’assujettissement et de la haine des femmes.

« Comment comprendre la pratique effroyable de la mutilation sexuelle des femmes ? Pratique aussi méconnue et cachée qu’elle est actuelle et en pleine expansion. Quelles qu’en soient les formes, la mutilation des femmes est à la base des civilisations humaines, marquant sur le corps des femmes l’appropriation de leur puissance sauvagement déniée. Rien ne me prédisposait à écrire un livre sur la mutilation des femmes, je voisinais plutôt, par goût et par profession, avec Platon, Spinoza, Marx et quelques autres. Mais de ce côté pas d’armes, pas de parole adéquate. Sur le corps des femmes, sur leur sexe tranché, néant. La réalité serait-elle indécente à l’univers des idées ? » S.A.

  • 1982
  • 298 p.
  • 14,75 €
  • EAN 9782721002327

La Presse en parle

Excision, infibulation : deux mots qui dissimulent leur barbarie sous des dehors rituels et religieux et dont la femme Séverine Auffret découvre avec horreur la réalité vécue, en plein XXe siècle, « des couteaux contre les femmes », contre soixante-dix millions environ de petites filles et d’adolescentes dans plus de vingt-six pays d’Afrique et du Proche-Orient, comme le rappelle Benoîte Groult dans sa préface. […] Mais ce livre n’a rien à voir avec le féminisme des magazines. Ni didactisme ni polémique verbeuse, mais une écriture visionnaire qui emprunte à l’épopée son souffle et à la poésie son rythme, pour nous entraîner dans un monde fourmillant de mythes et de symboles qui donnent à voir et à comprendre depuis la nuit des temps jusqu’à l’inconnu du futur.

Nicole Priollaud, 1983

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • Aspects du Paradis, Arléa 2001
  • Des blessures et des jeux, manuel d’imagination libre, Actes Sud, 2003
  • Sapphô et compagnie. Pour une histoire des idées féministes. Labor, 2006