Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
 Colette

Colette

Gabrielle Sidonie Colette est née le 28 février 1873, à Saint-Sauveur-en-Puisaye, aux confins de la Bourgogne et du Morvan. « Vous n’imaginez pas quelle reine de la terre j’étais à douze ans », écrit-elle dans Les Vrilles de la vigne. À vingt ans, à Paris, elle épouse Willy qui signe de son pseudonyme la série des quatre Claudine. Elle divorce et se remariera deux fois. Elle fut tour à tour danseuse de music-hall (ce dont témoigne La Vagabonde), puis pendant la guerre, journaliste.

En 1913, Colette a quarante ans. C’est la naissance de sa fille Bel-Gazou et le début d’une période d’extraordinaire fécondité : Chéri, Le Blé en herbe, La Femme cachée, Sido, Le Pur et l’Impur, La Chatte… Nouvelles et romans les plus autobiographiques et les plus forts d’une œuvre aussi considérable qu’originale.

Colette fut aimée d’un immense public qui lui rendit hommage quand elle mourut en 1954, au Palais-Royal, au cœur de Paris où elle vivait.

Bibliographie