Des femmes, Antoinette Fouque

Actualités

Une chaîne internationale de lecture

journée écrivains en prisons
Vendredi 15 novembre 2019 à 19 h
35 rue Jacob Paris 6e

Une soirée de mobilisation pour défendre la liberté d’expression co-organisée par le PEN Club français et les éditions des femmes – Antoinette Fouque.

Des écrivain·e·s, comédien·ne·s, chanteurs et chanteuses, artistes originaires de divers pays liront, en plusieurs langues, des textes d’auteurs et d’autrices persécuté·e·s, pour former une «chaîne internationale de lecture », brisant symboliquement les barrières de l’oppression.

En la présence d’Emmanuel Pierrat, président du PEN Club français, et du collectif des éditions des femmes-Antoinette Fouque, représenté par Élisabeth Nicoli.

Andréas Becker, président du Comité des Écrivains en Danger du PEN Club français, animera cette soirée, dédiée à Zehra Doğan, artiste, journaliste, autrice et militante kurde, libérée des prisons turques le 24 février 2019, grâce à la solidarité, notamment du PEN International. Elle participera à la chaîne de lecture, et nous parlera de son combat qui trouve son expression, entre autres, dans l’exposition Œuvres évadées et dans son livre Nous aurons aussi de beaux jours – Écrits de prison (des femmes-Antoinette Fouque, 2019)

Avec Leïla Bahsain, Izabella Borges, Chochana Boukhobza, Philippe Bouret, Julien Cendres, Francis Coffinet, Rita Grillo, Kubra Khademi, Colette Klein, Cécile Oumhani, Stella Nyanzi (en prison), Matthieu Patronik, Dilnur Reyhan, Hervé Vilard, Marina Vlady

Textes lus de Chimengül Awut, Paul Éluard, Aslı Erdoğan, Conceição Evaristo, Ashraf Fayad, Forough Farrokhzad, Danson Sylvester Kahyana, Moshe Schulstein

Messages et lettres de Francis Combe, Adama Diané, Daniel Mesguich

Accompagnement au piano : Emmanuel Bigot, chant : Céline Burlot.

 

L’exposition Œuvres évadées  de Zehra Doğan est à voir jusqu’au 23 novembre 2019 à la galerie des femmes.