Des femmes, Antoinette Fouque
La vengeance des papillons
Laurence Zordan

Laurence Zordan, philosophe et haut fonctionnaire, spécialiste des questions de sécurité et de géostratégie et écrivaine, ouvre des pistes pour penser un imperium inédit, fondé sur une pensée du réel plutôt que sur l’unicité illusoire d’un empire au pouvoir illimité et absolu.

Laurence Zordan

Laurence Zordan

La vengeance des papillons

Prix : 14 €

« Je me suis attachée à épeler l’horreur. J’aurais dû laisser parler Edmée, ma sœur adorée lorsque,
enfermée, elle me dit un jour: “Je marche seule vers la mer.” Je n’aurais pas dû la contredire quand
elle affirma : “Seul un papillon peut me protéger. Le plus sûr des gardes du corps. Suffisamment petit
pour s’introduire partout, même quand on me cloître. Magnifiquement coloré, l’admiration pour sa beauté dissuade de l’éliminer. Oui, seul un papillon peut veiller sur moi. Il entrera et restera. Pas comme vous,
les visiteurs qui tournez le dos après quelques paroles affectueuses qui vous paraissent un tribut suffisant
avant de vous échapper.” » L. Z.

  • Mai 2016
  • 146 p.
  • 14 €
  • EAN 9782721006578

La Presse en parle

La vengeance est une lecture du monde
La vengeance des papillons est un livre d’une énigmatique beauté qui tient à la fois aux caractères des personnages et au style de l’auteure, cet art de l’ellipse, du signe poétique …
Le personnage, tendu comme la corde d’un arc sur son projet de vengeance, a la force invincible de celle que rien ne peut arrêter et la fragilité de l’âme en détresse.
Pour accomplir son dessein et déchiffrer le monde, elle apprend à lire, à écrire sa vie sur un cahier, à « épeler l’horreur » et en organiser les signes et les symptômes en un ensemble signifiant : « La vengeance est une lecture du monde ».

Ella Balaert, Diacritik, novembre 2016
Lire l’article

Bibliographie