Des femmes, Antoinette Fouque
Fenitchka
Lou Andreas-Salomé

Lou Andreas-Salomé (Saint-Pétersbourg, 1861 – Göttingen, 1937) fut, par sa grande intelligence et son amour de la liberté, une figure capitale de la pensée de son temps. Elle a publié son premier livre à vingt-trois ans. Elle est surtout connue en France pour sa participation au mouvement psychanalytique en ses débuts et pour les textes qui suivirent sa rencontre avec Freud, en 1911. Disciple de celui-ci, elle n’en défendit pas moins des positions théoriques dues à ses propres travaux antérieurs sur la théologie, la littérature, les questions du narcissisme et de la féminité.

Voir aussi : Lou Salomé, génie de la vie, de François Guery, des femmes-Antoinette Fouque, 2007.

Lou Andreas-Salomé

Lou Andreas-Salomé

Fenitchka

suivi de Une longue dissipation

Nouvelles traduites de l’allemand par Nicole Casanova

Postface d’Ernst Pfeiffer

Prix : 15,25 €

Ces deux nouvelles furent écrites en 1896 et 1898, juste avant et pendant la relation amoureuse de Lou Andreas-Salomé avec Rilke.

Un même thème les parcourt : le choix pour une femme de la liberté, sans réserve, au mépris du danger — liberté d’aimer ou de ne pas aimer, hors conventions, liberté de créer — et la traversée des chemins qui y mènent. Traversée de ce qui tue la passion et représente une tentation masochiste pour les femmes : le mariage. Antérieures à ses textes psychanalytiques maintenant bien connus, ces deux nouvelles sont les premiers textes romanesques de Lou Andreas-Salomé jamais publiés en France.

  • 1985
  • 188 p.
  • 15,25 €
  • EAN 9782721002808

La Presse en parle

Deux portraits de femmes intelligentes et attachantes. Deux récits étonnamment modernes qui parlent indépendance, liberté, mais solitude aussi, et douleur consentie. Pour nourrir ces deux portraits, une écriture sensible, sensuelle : peu de descriptions, beaucoup de sensations troublantes de vérité. C’est ce qui donne à ces deux nouvelles leur force radieuse et rend proches, et comme complices, ces deux femmes, dans l’éternité de leur individualité.

Armelle Héliot, Le Quotidien de Paris, 7 janvier 1986

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs (bibliographie sélective)

  • Correspondance avec Rilke, Gallimard, 1967
  • Correspondance avec Freud, Gallimard, 1970
  • Ma vie, Presses Universitaires de France, 1979
  • Éros, Minuit, 1984
  • Jutta, Le Seuil, 2000
  • À l’ombre du père: correspondance, 1919-1937 de Lou Andreas-Salomé avec Anna Freud, Hachette, 2006