Des femmes, Antoinette Fouque
Le spectre du gris
Nicole Ward Jouve

Marseillaise, mariée à un Anglo-irlandais, Nicole Ward-Jouve a vécu sa vie adulte essentiellement en terres de langue anglo-saxonne : Grande-Bretagne, Canada, États-Unis. Elle écrit en français et en anglais des œuvres de fiction et des essais.

Nicole Ward Jouve

Nicole Ward Jouve

Le spectre du gris

lu par l’auteure

Le spectre du gris : spectre de la couleur qui hante la prose et va des extrêmes du gris-noir à ceux du gris-blanc sans réussir à pénétrer dans les ténèbres ni dans la clarté ; à confirmer aucun des jugements, à accomplir aucun de ces miracles que les appareils idéologiques, et leur nom est légion, conditionnent les femmes à attendre du quotidien. Spectre aussi en ce que le désir de quelque absolu demeure, et que la nature, la féminité en tout cas, a horreur de cette grisaille dont elle découvre que son ordinaire est tissé. Les nouvelles du spectre du gris explorent toute une variété de situations féminines, c’est-à-dire ambiguës. Avec rage parfois, mais aussi avec humour, avec amour.

Le Spectre du gris, éditions des femmes-Antoinette Fouque, 1977

  • 1980