Des femmes, Antoinette Fouque
La Vérité
Amritâ Prîtam

Amritâ Prîtam (1919-2005) est l’une des écrivaines indiennes les plus célèbres de la seconde moitié du XXe siècle. Elle écrit en panjabi des poèmes, des romans, des nouvelles et des essais. Plusieurs de ses livres ont été traduits en diverses langues indiennes, en anglais, en russe, en japonais, etc. Elle a reçu les principaux prix littéraires indiens : Sahitya Academy Award (1956), Padma Shri (1969) et Bharativa Jnanpith Award (1981). Elle a été membre du Parlement indien.

Amritâ Prîtam

Amritâ Prîtam

La Vérité

Traduit du panjabi par Denis Matringe

Prix : 11,25 €

Dans ses poèmes comme dans sa vie, Amritâ Prîtam s’est très tôt écartée des normes traditionnelles. Ainsi que le faisaient dans les années 1940 les écrivains progressistes qu’elle fréquentait, elle a adopté le vers libre et des sujets neufs : problèmes sociaux, condition féminine, sexualité… Depuis la fin des années 1960, sa poésie se veut résolument « moderniste ». La primauté y est donnée aux images et à la transcription d’émotions instantanées, ainsi qu’aux considérations philosophiques. Son écriture romanesque a suivi une évolution. L’expérience, l’irrationnel, la discontinuité et la technique joycienne du « stream of consciousness » y jouent maintenant un rôle prépondérant, sans que les données indiennes en soient pour autant absentes. Au contraire, Amritâ Prîtam fait de plus en plus appel aux textes religieux et épiques de la tradition sanskrite. Ainsi en va-t-il de La Vérité.

  • 1989
  • 135 p.
  • 11,25 €
  • EAN 9782721003539

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • Pinjar le squelette, préface et traduction de Denis Matringe, Kailash, 2003