Des femmes, Antoinette Fouque
La Salle d’attente
Fadéla M’Rabet

Fadéla M’Rabet, née à Skikda (Algérie), a été l’une des premières féministes dans son pays. Docteure en biologie, elle a été maître de conférences-praticienne des hôpitaux à Broussais-Hôtel-Dieu.

Fadéla M’Rabet

Fadéla M’Rabet

La Salle d’attente

Prix : 11 €

Entre autobiographie et essai, La Salle d’attente dépeint l’Algérie d’aujourd’hui, héritière d’un passé glorieux, dont le présent, fait d’espérances trahies et d’attentes toujours déçues, est accablant. À sa façon impressionniste, Fadéla M’Rabet plonge dans les souvenirs d’une enfance lumineuse dont la magie domine les souvenirs de la guerre grâce à l’amour inconditionnel de sa mère et de sa grand-mère qui lui ont donné tant de force. Puis elle s’interroge sur la triple aliénation dont souffre le peuple algérien : le pouvoir patriarcal, l’ancien pouvoir colonial, le pouvoir actuel qui, en maintenant la charia, renforce le patriarcat. Dans ce contexte, quel peut être l’avenir des femmes algériennes qui forment pourtant « la majorité de ceux qui maintiennent le pays debout » ? L’écriture poétique suit crescendo les sentiments de l’auteure, de la tendresse à la révolte, dans un cri de colère courageux. Un livre écrit à partir d’une nécessité urgente.

  • 2013
  • 106 p.
  • 11 €
  • EAN 9782721006264

La Presse en parle

Dans ce récit à forte teneur autobiographique, celle qui fut l’une des premières féministes de son pays s’attache aussi à la figure du père, tyran domestique, exclusivement généreux avec les amis de passage. Il ordonne. Elles obéissent. Inaccessible, chatouilleux quant à l’honneur d’une « susceptibilité exacerbée en guise de sensibilité », il a lui-même « subi le meurtre de son enfance » par un père qui voulait l’endurcir à tout prix. Peu à peu la nostalgie cède le pas à une charge féroce au cours de laquelle l’auteure dénonce la triple aliénation dont souffre le peuple algérien…

Muriel Steinmetz, L’Humanité, 2 mai 2013

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • La Femme algérienne, Maspéro, 1965
  • Les Algériennes, Maspéro, 1967
  • Une enfance singulière, Balland, 2003-Riveneuve, 2008
  • Une femme d’ici et d’ailleurs, éditions de l’Aube, 2005 – Riveneuve, 2010