Des femmes, Antoinette Fouque
Journal d’une mère
Phyllis Chesler

Phyllis Chesler, née en 1940, est psychothérapeute et professeure émérite de psychologie et d’études féminines à l’université de Staten Island (CUNY – États-Unis). C’est une féministe américaine engagée notamment contre les violences faites aux femmes, dans la lutte contre la pornographie et la prostitution ; elle est l’auteure de quatorze livres dont le best-seller Les Femmes et la folie (1972).

Phyllis Chesler

Phyllis Chesler

Journal d’une mère

Traduit de l’américain par Marie-Anne Bhön-Trémeau

Prix : 15,75 €

Ces vingt mois de journal couvrent la grossesse de Phyllis Chesler, la mise au monde de son fils et leur première année de cohabitation.

Sous forme de dialogues imaginaires avec l’enfant à venir, de conversations avec d’autres mères, de monologues avec elle-même, l’auteure s’interroge : Qu’est-ce que devenir mère, quand on est, comme elle, femme, écrivaine et féministe, toujours et plus que jamais active socialement et politiquement ?

À travers cette maternité, se réactive surtout le rapport d’une femme d’aujourd’hui face à une mère « classique », bonne à tout faire pour l’enfant, à tout sacrifier d’elle-même, infirmière, nourricière, omniprésente, modèle inacceptable mais… inoubliable… et qu’elle ne peut assumer, ce qui la laisse libre mais seule, face à ce qu’elle doit devenir et inventer chaque jour : une intellectuelle, une amante, une féministe et une mère à la fois. Beau texte, tissé au fil des jours d’attente, de crainte et d’émerveillement.

  • 1983
  • 230 p.
  • 15,75 €
  • EAN 9782721002389

La Presse en parle

Sur le chemin de la maternité, elle nous offre un témoignage vécu comme on n’en avait jamais lu : on n’a pas assez souvent voulu écouter les mères. On parcourt les déambulations de ce récit avec une curiosité pleine de tendresse. Avec sa simplicité sans faille, sa lucidité d’écorchée, Phyllis Chesler est parvenue à créer le suspense de la maternité.

Fabienne Pascaud, Télérama, 21 mai 1983

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • Les Femmes et la Folie, traduit de l’américain par Hélène Cixous, Payot, 1975.
  • Le Nouvel Antisémitisme, éditions Eska, 2005