Des femmes, Antoinette Fouque
Brasileiras
Maryvonne Lapouge

Maryvonne Lapouge est auteure et traductrice spécialiste du Brésil.

Maryvonne Lapouge

Prix : 15,25 €

Un recueil d’interviews de femmes brésiliennes, écrivains, professeurs, actrices, éditrices, journalistes, une boia fria, une femme de la favela, Carolina Maria de Jesus, une détenue… qui posent au fil des conversations de multiples questions et problèmes, et très spécifiquement, la question de la colonisation des femmes à l’intérieur d’un pays, alors tout entier bridé par un régime dictatorial et militaire.

« Quand les femmes se cherchent, ce qu’elles disent n’est pas une parole en l’air : cette parole s’enracine dans un quotidien, un lieu, un temps. Ainsi, les entretiens rassemblés ici, en même temps qu’ils livrent une expérience de vie féminine, en disent beaucoup sur un pays, le Brésil, avec ses écarts extrêmes d’une classe sociale à l’autre, ses distorsions, ses injustices… » M. L. et C. P.

  • 1977
  • 358 p.
  • 15,25 €
  • EAN 9782721001061

La Presse en parle

Dans cet immense pays en voie de développement qu’est le Brésil, des femmes luttent, Brasileiras, ce sont des voix de femmes récoltées, dépistées, débusquées, pourrait-on dire, par deux écrivains travaillant habituellement en France (Maryvonne Lapouge et Clelia Pisa) et qui témoignent de la prise de conscience des Brésiliennes. Réflexion lente qui se heurte souvent à de vives réactions culpabilisantes et surtout au silence. Silence du langage féminin, silence du corps qui se cherche, silence qui peu à peu cependant se transforme en un grondement sourd que tentent d’orchestrer celles qui, les premières, peuvent s’arroger le droit à la parole. Il s’agit des intellectuelles brésiliennes pour qui la culture, le savoir ne sont pas affaire de simple curiosité, mais constituent la matière même de leur travail.

Ghislaine Dunant, F. Magazine, juin 1978

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque