Des femmes, Antoinette Fouque
Écrits, voix d’Italie
Michèle Causse

Michèle Causse (1936-2010), écrivaine, et traductrice (anglais, italien), est l’auteure d’une œuvre riche qui travaille la langue pour la faire sortir de son androcentrisme. Elle a traduit pour les éditions Des femmes, La Fille prodigue d’Alice Ceresa (de l’italien, 1975), Transfert d’Erika Kaufmann (de l’anglais, 1975), Femmes en guerre de Dacia Maraini (de l’italien, 1977).

Michèle Causse
Maryvonne Lapouge

Maryvonne Lapouge est auteure et traductrice spécialiste du Brésil.

Maryvonne Lapouge

Michèle Causse et Maryvonne Lapouge

Écrits, voix d’Italie

Prix : 11,25 €

« En rassemblant des textes et des déclarations de femmes italiennes, nous avons voulu réparer une injustice, rendre visibles des femmes que leur langue entoure, telle la seiche, d’un nuage d’encre. […] D’emblée, deux catégories se sont imposées.
Les écrivains : celles qui ont métier d’écriture, Dacia Maraini, Natalia Ginzburg, Alice Ceresa, Elsa Morante…
Les écrivantes : celles qui ont recours à l’écriture pour expliquer leur champ d’intérêt et d’investigations […] comme Elena Giannini Belotti, Liliana Cavani, Maria Antonietta Macciocchi, Fuffi, Giovanna Palla… Et il se peut que, parmi elles, on trouve cette « parole souverainement révoltante », autrement dit suprêmement étrange, inouïe, qui ouvrira des brèches et forcera l’écoute. Car la parole (le texte) d’une femme est toujours la transcription d’une pratique. Et ce sont ces pratiques, qui nous importent, à nous, les faméliques, qui n’en connûmes qu’une, de conformation, obéissance, ajustement, aux nécessités de l’Autre. » M.C.- M.L.

  • 1977
  • 368 p.
  • 11,25 €
  • EAN 9782721000897

La Presse en parle

Poètes, romancières, journalistes, militantes politiques insérées dans un parti, militantes féministes, elles clament l’avènement proche, mais difficile comme un accouchement par le siège d’une civilisation différente. […] Ce qu’elles sentent si fort, avec un instinct rendu farouche par des siècles de silence, et l’accumulation des révoltes nées de l’injustice, est ceci : aucun type de société créé jusqu’ici par un monde dominé par les hommes ne tient compte, vraiment compte, de la femme.

Michèle Grandjean, Le Provençal, 14 novembre 1977

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • L’Intruse, poésie, Le Nouveau commerce, 1980.
  • Berthe ou un demi-siècle auprès de l’Amazone, Tierce, 1980
  • Rencontre avec Djuna Barnes, L’Almanach des dames, Flammarion, 1982
  • Contre le sexage, Balland, 2000