Des femmes, Antoinette Fouque

Actualités

Gisèle Halimi, notre amie

Gisèle Halimi

Communiqué de l’Alliance des Femmes pour la Démocratie et des éditions des femmes-Antoinette Fouque pour leur amie Gisèle Halimi, grande combattante de la cause des femmes.

L’Alliance des femmes pour la démocratie et les éditions des femmes-Antoinette Fouque saluent la mémoire de leur amie Gisèle Halimi, avocate, femme politique, écrivaine, grande combattante de la cause des femmes, avec laquelle elles se sont souvent retrouvées au fil d’années fertiles en victoires : de la lutte pour l’avortement à l’engagement pour la parité, en passant par le soulèvement contre le viol et la défense des femmes persécutées dans le monde. « Je ne rencontre pas une seule fois Gisèle sans que nous échangions sur les femmes qui souffrent dans le monde, sur des actions possibles ou des chemins de pensée. Nous sommes et resterons des femmes en mouvements », disait Antoinette Fouque en 2006.

« En mouvements », Gisèle Halimi a plaidé victorieusement des procès dans le but de faire avancer le droit, créé une association féministe – « Choisir, la cause des femmes »-, mobilisé des femmes en 1978 pour qu’elles se présentent aux élections, indépendamment des partis politiques et sur la base d’un « programme commun des femmes », été elle-même députée (1981-1988) et fait ainsi voter le remboursement de l’Ivg. En 2008, elle a rassemblé un collectif au sein de Choisir, pour développer son idée de la « clause de l’Européenne la plus favorisée », dans un livre longuement préfacé par elle. Edité par des femmes-Antoinette Fouque, celui-ci recense les meilleures mesures pour les femmes existant dans chaque pays d’Europe pour qu’elles soient adoptées au bénéfice de toutes les Européennes.

Antoinette Fouque avait proposé à Gisèle Halimi de lire pour La Bibliothèque des voix, Fritna, l’un des livres évoquant sa relation avec sa mère (2006). Ainsi gardons-nous le don précieux d’une voix généreuse, celle d’une femme attachée à ses origines et tournée vers le futur, toujours révoltée et solidaire des femmes, de leurs combats et de leurs transgressions.

28 juillet 2020


Gisèle Halimi lit Fritna