Des femmes, Antoinette Fouque
La clause de l’Européenne la plus favorisée
Choisir la Cause des Femmes

Gisèle Halimi, avocate à la Cour de Paris, a été députée à l’Assemblée nationale et ambassadrice de France à l’Unesco. Elle est présidente de Choisir la cause des femmes, une association qui lutte pour une meilleure représentation des femmes dans la vie publique, pour l’égalité professionnelle, et contre les violences et les schémas culturels sexistes.

Choisir la Cause des Femmes

Choisir la Cause des Femmes

La clause de l’Européenne
la plus favorisée

Sous la direction de Gisèle Halimi

Prix : 18,50 €

Sous l’impulsion de Gisèle Halimi, qui a conçu le projet, une équipe de bénévoles (juristes, économistes, sociologues) de l’association Choisir a enquêté dans les 27 pays de l’Union européenne sur la situation actuelle et les droits des femmes. Elle y a notamment interviewé des personnalités représentatives, aux compétences reconnues. Après analyse, une proposition de législation a été élaborée, qui rassemble les dispositions les plus favorables, dans chacun des pays, en vue de leur généralisation à l’ensemble des citoyennes de l’Union. C’est « la clause de l’Européenne la plus favorisée » qui sera, à terme, présentée au Parlement européen et qui a déjà reçu de nombreux appuis politiques. Violaine Lucas a coordonné les travaux et établi le manuscrit final.

  • 2008
  • 510 p.
  • 18,50 €
  • EAN 9782721005823

La Presse en parle

Quelles sont les lois les plus favorables aux femmes dans le vaste arsenal législatif des 27 pays de l’Union ? Il fallait avoir le féminisme sacrément chevillé au corps pour se lancer à la recherche de la pierre philosophale libératrice dans ce maquis juridique ! L’équipe de l’association Choisir la cause des femmes, aiguillonnée par l’infatigable Gisèle Halimi, sa fondatrice, n’a pas hésité. Elle a voulu identifier ce qui marchait le mieux pour le deuxième sexe et fleurir ainsi l’Europe d’un « bouquet législatif » offert aux 250 millions d’Européennes. C’est nouveau, ça vient de germer et ça s’appelle La Clause de l’Européenne la plus favorisée. Juristes, syndicalistes, sociologues et économistes en donnent une première idée dans un document qui sort aux éditions Des femmes. À lire avant de le vivre, histoire de dire stop à tous les machos du vieux continent !

M.G., Marianne, 13/23 mai 2008

Bibliographie

Autres éditeurs (bibliographie sélective)

  • La Cause des femmes : le temps des malentendus, Folio, 1992
  • La Kahina, Plon, 2006 – Fritna, Plon, 1999, Pocket, 2008 – Histoire d’une passion, Plon, 2011