Des femmes, Antoinette Fouque
Une aristocrate révolutionnaire
Isabelle de Charrière

Isabelle de Charrière (1740-1805), née dans une famille de la haute aristocratie hollandaise, est l’un des esprits les plus originaux du XVIIIe siècle.

D’une vive intelligence et d’une grande curiosité intellectuelle, parlant plusieurs langues, s’adonnant aux mathématiques et lisant les classiques, elle révèle très tôt un tempérament d’écrivaine. C’est en français, langue des élites cultivées de l’Europe du XVIIIe, qu’elle va écrire. Elle épouse, à l’âge de 30 ans, l’ancien précepteur de ses frères et entame alors véritablement sa carrière d’écrivaine, entretenant notamment une abondante correspondance avec l’écrivain Benjamin Constant.

Reflétant son engagement politique et social, sa production des années révolutionnaires pendant lesquelles elle a donné refuge à quelques aristocrates français à Neuchâtel, est particulièrement riche et variée.

Isabelle de Charrière

Isabelle de Charrière

Une aristocrate révolutionnaire

Écrits 1788 - 1784

Textes réunis et commentés par Isabelle Vissière

Prix : 25 €

Les femmes ne se sont pas contentées d’être les témoins passifs de la Révolution : de la reine à la tricoteuse, en passant par Mme Roland et Charlotte Corday, elles jouent un rôle de premier plan. Le cas de Mme de Charrière est unique. Aristocrate hollandaise de culture française, fixée en Suisse, cette étrangère, qui mène apparemment une vie provinciale bien rangée du côté de Neuchâtel, se passionne pour les événements parisiens, et européens. Elle les suit de près grâce à un réseau de correspondants très informés, dont le plus connu est Benjamin Constant, les commente pour ses amis, l’enthousiasme, chez elle, n’excluant pas la lucidité. Elle compose aussi des œuvres littéraires inspirées par l’actualité : pièces de théâtre, romans, pamphlets. À partir des œuvres complètes publiées en Hollande, Isabelle Vissière propose une anthologie de textes d’Isabelle de Charrière. L’ensemble constitue une chronique vivante et originale de la Révolution, vue de Suisse, par une intellectuelle brillante, pendant les années cruciales 1788-1794.

  • 1988
  • 660 p.
  • 25 €
  • EAN 9782721003621

La Presse en parle

Opportune idée que celle qu’a eue Isabelle Vissière de célébrer l’anniversaire de la Révolution française en « désensevelissant » Isabelle de Charrière, cette étonnante aristocrate révolutionnaire ! Car la trajectoire et l’œuvre de cette femme des Lumières n’ont rien de banal. Née hollandaise (Isabelle Van Tuyll, de Zuylen) elle écrit en français, langue de l’élite européenne, tout en étant mariée à un Suisse de Neuchâtel où elle réside. […] De l’œuvre immense d’une femme qui a écrit toute sa vie, Isabelle Vissière a privilégié les Écrits se rapportant à la période révolutionnaire (1788-1794) en restituant une pensée politique mal connue, qui révèle une personnalité fascinante, bien loin du portrait en grisaille qu’en avait fait Simone de Beauvoir dans Le Deuxième Sexe.

J. C., Le Provençal, 2 avril 1989

Bibliographie