Au-delà de nos larmes
Tatiana Mukanire Bandalire

Porte-parole du Mouvement national des survivantes, œuvrant à rompre le silence face aux violences sexuelles, et au viol comme arme de guerre, Tatiana Mukanire Bandalire livre un récit de témoignage et de combat dans lequel transparaissent une détermination et un courage impressionnants. Un récit qui ressemble à une plongée dans les abîmes de la cruauté humaine, dont la lecture s’avère aussi éprouvante que nécessaire, et à travers lequel s’affirme avec force une lutte pour la dignité et pour la justice, afin que ces crimes ne restent pas impunis.

Tatiana Mukanire Bandalire

République démocratique du Congo (encore appelée parfois Zaïre), 1996. Une guerre éclate dans les hauts plateaux de l’est du pays, voisin du Rwanda. Le début d’un cauchemar incessant, fait de conflits armés successifs depuis près de trois décennies. Les causes en sont multiples, tout comme les intérêts que suscitent les richesses minières du pays, coltan, cobalt, diamant, cuivre… La population totalement désemparée bascule brutalement dans l’horreur. Parmi les exactions, les viols et mutilations sexuelles, arme de guerre au pouvoir de destruction ravageur, suivi pour de nombreuses victimes par une obligation au silence. Considérées comme porteuses de honte, elles sont victimes du rejet de leur famille ou de la communauté. Mais Tatiana Mukanire parle, en son propre nom et au nom d’autres femmes victimes, dont elle recueille le témoignage ou raconte l’histoire, femmes ou jeunes filles, fillettes ou bébés. Ainsi est-elle tout autant Natacha, Sarah, Sylvie, Gisèle, Andema…

« Nous avions une vie avant que la fatalité ne nous rattrape. Nous avons une vie durant le chemin de guérison, et nous aurons une vie après nous être remises debout et avoir brisé les chaînes du silence et de la peur. […] Nous avons en nous cette envie de vivre. Nous l’avons prouvé en nous battant pour notre survie, en nous accrochant à la vie. Nous avons été esclaves sexuelles, nous avons été enterrées vivantes quand nous ne pouvions plus satisfaire les besoins de nos ravisseurs. Nous avons été ligotées à un arbre au fond de la forêt. Nous avons été violées presque chaque heure. Nous avons perdu connaissance. Plusieurs fois, nous nous sommes crues mortes, mais au fond de nous subsistait l’espoir de respirer à nouveau et de revivre ». T.M.B

« Face à l’adversité, comme tant d’autres victimes de viols que nous avons soignées à Panzi, Tatiana n’a pas courbé l’échine. Elle a eu l’audace de se battre pour dompter la douleur, pour se reconstruire et survivre à l’innommable. […]. Le courage de Tatiana à transformer la peine de l’humiliation en pouvoir de renaître des cendres force le respect. Son rebond est une source d’inspiration. Il projette sur notre existence des couleurs de l’optimisme ». D.M

Parution le 25 novembre 2021

EAN : 9782721009210 – EAN eBook : 9782721009227

  • 2021
  • 128 p.
  • 12 €