Chékéba Hachemi

Chékéba Hachemi

Née à Kaboul en 1974, Chékéba Hachemi est réfugiée politique en France, où elle étudie à l’École supérieure de commerce. Son aplomb force le respect d’Ahmed Chah Massoud, chef militaire de la résistance contre l’occupation soviétique et le terrorisme taliban. Première diplomate afghane, elle devient en 2002 première secrétaire de l’ambassade d’Afghanistan à Bruxelles. Conseillère auprès du vice-président afghan en 2005, elle est nommée en 2007 ministre-conseillère à Paris.
Elle co-signe deux témoignages, Visage volé, avoir 20 ans à Kaboul avec Latifa (Anne Carrière, 2001) et Pour l’amour de Massoud de Sediqa Massoud avec Marie-Françoise Colombani (XO, 2005). Puis paraît en 2011 son propre récit autobiographique L’Insolente de Kaboul aux Éditions Anne Carrière. Elle reçoit des mains de Christiane Taubira, garde des Sceaux, le prix des droits de l’Homme de la République française en 2012 et elle devient en 2014 Chevalier de l’ordre national du Mérite. En 2019, la Grande-Duchesse du Luxembourg la choisit comme conseillère stratégie contre les violences faites aux femmes.
Au retrait des troupes américaines de l’Afghanistan en 2021, Chékéba Hachemi s’efforce de nouveau depuis Paris d’alerter les instances internationales sur le sort des filles et des femmes sous le joug des talibans.

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Agenda

RV Histoire de Blois Les femmes sur le front pionnier de la démocratie, 8 octobre 16h15

Pinar Selek au Festival du Livre de Mouans-Sartoux du 7 au 9 octobre

Houria Abdelouahed et son livre Face à la destruction. Psychanalyse en temps de guerre 11 octobre, 19h30 Paris 19e

Voir les actualités