Des femmes, Antoinette Fouque
Claude Batho, photographe

Claude Batho, photographe

Présenté par John Batho et Françoise Marquet
Préface de Sylviane Hefter

Prix : 38 €

Les photos de Claude Batho rassemblées dans cet album sont restituées dans leur ordre chronologique de production. C’est l’approche la plus sensible de son œuvre, qui a commencé en 1967 et s’est douloureusement interrompue en 1981, élaborée par son mari.

« Claude Batho nous remet en présence de notre vie quotidienne, elle nous fait cadeau d’images que n’entache aucune habitude, aucune fatigue, qu’éclaire une victoire toujours reconquise de la volonté sur l’accoutumance. » S. H.

« Claude définit son territoire avec une constance remarquable. Elle garde le blanc et le noir et pratique la photo comme elle écrirait un journal. C’est un peu son carnet de croquis. Elle montre que certains objets sont porteurs de la vie et témoins de l’existence parce qu’ils s’identifient à ceux qui s’en servent. La douleur que vit Claude à cette époque dans son corps lui fait mesurer ce que la vie a d’essentiel et ce qu’elle a de futile. Si certaines images sont des cris, ils ne sont jamais exprimés dans l’agitation mais dans le silence. » J. B.

  • 1982
  • 98 p.
  • 38 €
  • EAN 9782721002365

La Presse en parle

Les éditions Des femmes, une fois de plus, nous proposent un livre où le travail d’une femme est mis en valeur. Claude Batho fait partie de ces photographes hors du commun, dont tout est le merveilleux reflet de ce qu’ils furent. Au cours de cette rétrospective, vous découvrirez ou reverrez avec plaisir des images si simples, si belles, si pures qu’elles vont droit au cœur. Au fil des pages, tout un monde de douceur et de tendresse se reconstruit, bien mis en valeur par une maquette simple et rigoureuse et une impression irréprochable. Ce livre est sans doute si réussi et fidèle parce qu’il a été conçu et réalisé par son mari, John Batho, qui est lui-même photographe. Il le conclut d’ailleurs par une interview de Françoise Marquet qui s’organise comme « une rencontre avec Claude Batho grâce à John Batho ». Un très beau livre pour rêver avec la réalité de tous les jours…

Photo-Reporter, avril 1983

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque