Des femmes, Antoinette Fouque
La Mulâtresse Solitude
André Schwarz-Bart

Né en 1928, André Schwarz-Bart entre en résistance en 1943. La déportation de ses parents et de deux de ses frères pendant la Seconde guerre mondiale constitue l’évènement traumatique qui le conduit à l’écriture et à la publication de son premier roman, Le Dernier des Justes, chef-d’œuvre couronné du prix Goncourt en 1959. Engagé contre toute forme de colonisation, André Schwarz-Bart poursuit son projet littéraire aux côtés de son épouse, l’écrivaine antillaise Simone Schwarz-Bart, et publie avec elle, en 1967, un second roman Un plat de porc aux bananes vertes prélude du cycle de La Mulâtresse Solitude paru en 1972 (Le Seuil). Simone Schwarz-Bart poursuivra ce cycle avec la publication de L’ancêtre en solitude (Le Seuil, 2015) et Adieu Bogota (à paraître en 2017), écrits à quatre mains. Ils signent également ensemble Encyclopédie Hommage à la Femme Noire (éditions consulaires 1989). L’étoile du matin paraît en 2010, à titre posthume.

André Schwarz-Bart

Guila Clara Kessous lit

La Mulâtresse Solitude

de André Schwarz-Bart

Guila Clara Kessous est Artiste de l’Unesco pour la Paix
Prélude au saxophone de Jacques Schwarz-Bart

1 CD
22 €

Téléchargement
19,99 €

« De mère africaine – arrachée à son village par des trafiquants d’esclaves – et de père inconnu – quelque marin du bateau négrier voguant vers la Guadeloupe – elle n’est ni noire ni blanche, et même ses deux yeux sont de nuance différente. Enfant, on la surnommera « Deux-âmes ». Et finalement c’est sous le nom de « Solitude » qu’elle vivra à la Guadeloupe dans les familles de Blancs qui l’ont achetée, puis parmi les troupes de Noirs révoltés qu’elle rejoindra à grand-peine dans leurs refuges des forêts de la Soufrière.
L’histoire se passe aux environs de 1760 à 1802. L’abolition de l’esclavage décrétée par la Convention n’aura duré que le temps d’un rêve. Et Solitude, près de l’Africain Maïmouni qu’elle a découvert dans la forêt et dont elle partage la vie, a senti en elle-même « battre un cœur de négresse ». C’est elle, enceinte et soutenue par ses compagnons, qui anime le dernier combat. Capturée, elle est pendue après avoir donné naissance à son enfant. »
Source : Le livre de poche (Coup de cœur des Libraires, 2015).

Tel fut le destin tragique d’une femme de légende, d’une combattante, dont l’existence réelle est parfois discutée mais qui a désormais sa statue en Guadeloupe, en mémoire de la lutte contre l’esclavage. Un récit poignant qui nous plonge au cœur d’une Histoire cruelle, dans laquelle André Schwarz-Bart voyait beaucoup de similitude avec la déportation des juifs.

Écoutez un extrait

  • Novembre 2016
  • 1 CD MP3
  • Texte intégral
  • 4h06
  • 22 €
  • EAN 3328140021646
  • Téléchargement
  • 19,99 €
  • EAN 3328140022001