Des femmes, Antoinette Fouque
Vie et aventures de la Trobairitz Beatrice
Irmtraud Morgner

Irmtraud Morgner (Chemnitz 1933 – Berlin 1990), auteure est-allemande, a essentiellement vécu à Berlin-Est. Son œuvre a été couronnée de plusieurs prix littéraires et a connu un certain retentissement à l’Ouest.

Irmtraud Morgner

Irmtraud Morgner

Vie et aventures de la Trobairitz Beatrice

Traduit de l’allemand par Evelyne Sinnassamy

Prix : 22 €

Roman en 13 livres et 7 intermèdes

Béatrice de Die, belle et noble dame née en 1130, trobadora provençale, fuit son époux Guillaume de Poitiers et le Moyen Âge des hommes en sombrant dans un sommeil magique grâce à un pacte avec Perséphone. Après huit cents ans de sommeil, elle s’éveille dans la France de mai 1968 et part à la découverte du sort que la misogynie réserve aux femmes. Dans sa quête, c’est en RDA qu’elle rencontre Laura, son double, son amie, sa ménestrelle. Béatrice fait entrer les femmes dans l’Histoire, Laura fait entrer l’Histoire contemporaine dans le livre et fait également découvrir à Béatrice les mille difficultés de la vie quotidienne des femmes. Roman fantastique. Roman réaliste. Roman-fiction. Vie et aventures de la Trobairitz Béatrice est en réalité un roman-montage.

  • 1983
  • 520 p.
  • 22 €
  • EAN 9782721002532

La Presse en parle

Béatrice de Die en a eu assez de son époux Guilhem, et peut-être de son amant Raimbaut, et elle a fui dans le sommeil, comme la Belle du conte, en se piquant le doigt avec un fuseau, mais exprès, après avoir scellé un pacte avec Perséphone, souveraine des Enfers. […] C’est un livre volontairement hétérogène, qui affronte et domine plusieurs types de discours et de perceptions de la réalité, qui se prête lui-même à une riche variété d’interprétations – tout le contraire d’une littérature dogmatique.

Claude Prévost, L’Humanité, 2 novembre 1983