Des femmes, Antoinette Fouque
Souvenirs

Prix Lucien Dufils, de l’Académie des belles-lettres et des beaux-arts du Pays de Caux, 2009

Juliette Drouet

Juliette Drouet (1806-1883) est née dans une famille d’artisans. Elle commence vers vingt ans une carrière de comédienne. Alors qu’elle interprète en 1833 un rôle dans Lucrèce Borgia, elle rencontre Victor Hugo et abandonne quelques années plus tard sa carrière théâtrale pour se vouer à son amant. Elle l’accompagne dans ses exils à Bruxelles, puis à Jersey et à Guernesey.

Juliette Drouet

Juliette Drouet

Souvenirs

1843-1854

Édition établie par Gérard Pouchain

Prix : 13,25 €

Juliette Drouet, amante et inspiratrice de Victor Hugo, a vécu dans l’ombre du poète. Elle laisse pourtant une quantité impressionnante d’écrits (milliers de lettres, témoignages, « commandes » de Victor Hugo) qui révèlent un véritable talent littéraire, une écriture délicate et expressive, à travers laquelle on devine une femme sensible et d’une grande liberté d’esprit. Ces textes sont réunis pour la première fois dans leur intégralité.

« Ma nuit avait été si agitée que je regrettais presque de m’être couchée ; aussi pour faire diversion à mes angoisses et pour occuper l’impatiente et inutile activité de mon sang et de ma pensée, je me lève à 6 h. Il fait nuit noire. Je m’habille à la lumière, et je sors de chez moi pour tâcher de découvrir les dangers qui menacent mon pauvre grand bien-aimé, et les espérances qui peuvent lui donner la victoire. Il semble lorsqu’on est dans l’attente d’un grand événement qu’une minute, que le moindre incident peut tout perdre ou tout gagner. » J.D.

Gérard Pouchain est historien, spécialiste de Victor Hugo et biographe de Juliette Drouet. Il est agrégé de lettres et chercheur associé à l’université de Rouen, (Centre d’études et de recherche Éditer/Interpréter, CEREDI). Il a été commissaire de nombreuses expositions consacrées à Victor Hugo.

  • 2006
  • 336 p.
  • 13,25 €
  • EAN 9782721005465

La Presse en parle

Récits de voyages, souvenirs d’exil à Bruxelles puis à Guernesey : un témoignage historique passionnant. On découvre aussi le récit de la vie au couvent de la jeune Juliette, dont Hugo s’est servi pour Les Misérables.

Muze, février 2007

Bien qu’il vienne d’un autre temps, ce recueil d’extraits du journal et de témoignages de la jeune maîtresse de Victor Hugo, chargé d’émotions, est passionnant. Non seulement il présente comme sur un miroir un autre angle de la vie du célèbre écrivain, mais il permet de mieux comprendre et connaître cette femme qui, pour lui, a abandonné sa carrière de comédienne, et qui est restée toute sa vie dans son ombre, notamment sur ses terres d’exil.

Le Progrès, 19 avril 2007