Des femmes, Antoinette Fouque
La Chrysalide
Aïcha Lemsine

Aïcha Lemsine, née en 1942 en Algérie, est écrivaine et essayiste. La Chrysalide, qui est son premier livre, a connu un immense retentissement.

Aïcha Lemsine

Aïcha Lemsine

La Chrysalide

Chroniques algériennes

Prix : 7,25 €

Dans la maison de Si-Mokrane, la tradition musulmane est toute-puissante : sorcellerie et fatalisme règlent la vie quotidienne, sanctionnent tout manquement à l’ordre immuable qui garde les femmes cloîtrées et assujetties à la loi du patriarche.
Khadidja – donnée en mariage à Si-Mokrane pour sceller la vieille amitié de leurs pères – se rebelle, refuse les tatouages comme les croyances ancestrales, se fait accoucher d’un fils par la doctoresse blanche du village ; elle insufflera ses forces et sa révolte aux autres épouses, à leurs enfants, à Mouloud, à Faïza.
D’abord lointaine, la guerre devient une réalité pour le village : couvre-feu, menaces… jusqu’à l’indépendance : les frontières s’ouvrent, celles du village, celles du pays, celles de la famille.
Une génération après, la rébellion de Khadidja revit en Faïza. Elle fait ses études, rejette les traditions ; pour elle : « le village, c’est fini ».

  • Janvier 1976 (Édition brochée non disponible)
  • 7,25 €
  • EAN 9782721004628
  • Poche 224 p.
  • 1978, réédition 1996

La Presse en parle

La Chrysalide d’Aïcha Lemsine porte le titre de roman. Mais à lire ce récit où se croisent plusieurs générations de femmes, on s’aperçoit qu’il s’agit de plus que cela. Une chronique, la révélation de la condition féminine algérienne d’hier à aujourd’hui. […] Pour Aïcha Lemsine, conquérir sa liberté, ce n’est pas « tout brûler », mais être « sérieuse, travailler, humaniser les institutions et apprendre ». Les plus difficiles à convaincre ? Peut-être les hommes. Mais ne seront-ils pas « mieux écoutés lorsqu’ils auront gommé ces inégalités dont nous souffrons ? » Un message plein d’espoirs et de promesses. Comme cette chrysalide d’où s’échappe, enfin, le papillon.

F.D., Elle, 6 décembre 1976

Bibliographie

Autres éditeurs

  • Ciel de porphyre, Jean-Claude Simoen, 1978
  • Ordalie des voix, Encre, 1983
  • Au cœur du Hezbollah, Flammarion, 2008