Daniel Stern, comtesse d’Agoult
Marie Octave Monod

Marie Octave Monod (1876-1966), historienne et militante pour l’éducation des filles, crée en 1920, avec Marie Bonnet, l’Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU). En 1939, elle publie le Lexique international des termes universitaire et préside la commission d’éducation du Conseil national des femmes françaises (CNFF). Son œuvre se poursuit durant la Seconde Guerre mondiale et, avec le réseau de l’AFFDU, elle aide de nombreuses intellectuelles réfugiées en France.
Site de l’AFFDU

Marie Octave Monod

Marie Octave Monod

Daniel Stern, comtesse d’Agoult

De la Restauration à la IIIe République

Préface de Jean-Noël Jeanneney

Prix : 18 €
Ebook : 13,99 €

Marie Octave Monod retrace l’existence de Marie d’Agoult, femme de lettres du XIXe, dont l’histoire a occulté le travail prodigieux. Comme son amie George Sand, elle choisit de publier sous pseudonyme masculin. Marie d’Agoult devient Daniel Stern, pour un lectorat passionné par ses romans mais également ses essais et traités historiques. Républicaine convaincue, elle tient un salon où se rejoignent de grands intellectuels de l’époque tels que Ledru-Rollin et Lamartine. Marie Octave Monod s’intéresse également à la vie privée de Marie d’Agoult, de sa liaison passionnelle avec le compositeur Franz Liszt, au mépris de ses contemporains comme Victor Hugo en passant par ses célèbres amitiés et son admiration pour Goethe. C’est avec une grande rigueur qu’elle retrace le portrait d’une femme passionnante, au caractère complexe et à l’œuvre magnifique.

« On entrera pleinement dans ces pages si l’on y cherche moins un récit distancié qu’un échange, parfois explicite, toujours sous-jacent, entre deux femmes d’élite que séparent trois ou quatre générations. […] Le fil directeur? Celui qui court au long des biographies les plus efficaces et les plus chaleureuses: débusquer, apprécier, restituer ce qu’un être humain peut faire de grand ou de fort dans les limites que les hasards de sa naissance, de ses rencontres, des tumultes de son époque imposent à son libre arbitre. Ainsi se dessine le chemin d’une jeune femme qui semblait tracé d’avance par les conventions de son milieu : tout à la fois enrichi d’influences internationales et enserré dans des conventions desséchantes, parmi les rituels figés de la Restauration et de sa cour. Sur quoi surgit l’essentiel : cette passion qui l’arrache à un foyer morose, cet amour torrentiel pour Franz Liszt qui la porte hors de toutes les séries, brouille toutes les lignes et la pose définitivement en haute figure romantique. Et cela jusque dans l’issue désolée, quand elle découvre, selon ses propres termes, que “le Bonheur et le Génie sont deux ennemis inconciliables”.» Jean-Noël Jeanneney

Parution le 13 octobre 2022


  • 2022
  • 320 p.
  • 18 €
  • EAN 9782721009845
  • Ebook 13,99 €
  • EAN 9782721009852