Des femmes, Antoinette Fouque
Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
Procès de femmes au temps des philosophes
Isabelle Vissière

Isabelle Vissière, agrégée de Lettres classiques a été Maître de conférences à l’université de Provence ; elle a notamment publié Procès de femmes au temps des philosophes (Des femmes, 1985) et, avec Jean-Louis Vissière, Cher Voltaire (correspondance de Madame du Deffand avec Voltaire, Des femmes, 1987).

Isabelle Vissière

Isabelle Vissière

Procès de femmes
au temps des philosophes

ou la violence masculine au XVIIIe siècle

Prix : 14,75 €

À partir de Causes célèbres, revue mensuelle publiée de 1773 à 1789, Isabelle Vissière a réuni en anthologie les procès dans lesquels apparaissent des femmes. Ainsi se constituent, sous nos yeux, les portraits de celles qui ne sont habituellement pas représentées, humbles visages de paysannes illettrées et de petites bourgeoises. Par-delà la variété des provinces, des fortunes, des états, des rangs sociaux, se dessinent des constantes dans les mentalités, les comportements et les jugements à l’égard des femmes. Ce qui paraît dominer, c’est la violence multiforme avouée ou hypocrite, brutale ou feutrée, sournoisement dissimulée derrière les grands sentiments. Le procès libère la parole et apparaissent en pleine lumière la situation réelle de la femme et son statut juridique. Les procès de femmes sont aussi un plaidoyer en leur faveur. Les avocats — futurs avocats de le Révolution française — combattant, au nom du droit et de l’humanité, toutes formes d’oppression.

  • 1985
  • 400 p.
  • 14,75 €
  • EAN 9782721002839

La Presse en parle

Vingt affaires dont des femmes sont les héroïnes et généralement les victimes ont été sélectionnées et classées. Abordant une large gamme de sujets, de l’autorité paternelle à l’émancipation, en passant par le viol et l’infanticide, elles témoignent combien le corps, le cœur et l’esprit féminins restaient ignorés, redoutés et méprisés à l’époque des prétendues lumières où tout était de la faute de Voltaire et de Rousseau. Les militantes et les penseurs y trouveront leur compte, comme les amateurs de littérature authentique.

Michel Friedman, N. comme Nouvelles, février 1987

Bibliographie

Autres éditeurs

  • Lettres édifiantes et curieuses des missionnaires jésuites de Chine, Garnier-Flammarion, 1979
  • La Société française du xviiie siècle dans les Lettres juives du marquis d’Argens (sous la direction d’Isabelle et Jean-Louis Vissière), Desjonquères, 1990
  • Peaux-rouges et Robes noires : Lettres édifiantes et curieuses des jésuites français en Amérique au XVIIIe siècle… Présentation d’Isabelle et Jean-Louis Vissière, La Différence, 1993
  • Une liaison dangereuse : correspondance d’Isabelle de Charrière avec Constant d’Hermenches, 1760-1776, présentation d’Isabelle et Jean-Louis Vissière, La Différence, 1994