Des femmes, Antoinette Fouque
Musique sorcière
Meri Franco Lao

Meri Franco Lao, musicologue italienne, est spécialiste de l’Amérique latine. Elle a également réalisé un film documentaire sur la musique populaire chilienne (autour des figures de Pablo Néruda, Violetta Parra…).

Meri Franco Lao

Musique sorcière

Traduit de l’italien par le collectif de traduction des éditions des femmes

Prix : 8,25 €

Le livre est né de la rencontre entre l’auteure et un groupe de femmes qui lui demandaient son aide pour la musique d’un spectacle. Le questionnement provoqué par sa recherche a très vite fait éclater les limites du travail et éviter le piège qui consiste à donner aux sorcières « la musique de la classe qui les a conduites au bûcher ».
« La musique sorcière : musique de signe féminin systématiquement exclue, persécutée, exterminée, et dont il ne nous est parvenu que quelques restes », que Meri Franco Lao exhume patiemment…

« … Retrouver la musique sorcière, c’est un labeur qui incombe indiscutablement aux femmes […] Dans le champ de la musique comme dans les autres, nous ne devrions pas tendre à nous emparer des valeurs officielles mais chercher à promouvoir celles qui nous sont spécifiques et que les détours culturels et politiques nous ont contraintes à abandonner… Peut-être notre oreille sait-elle se mettre à l’écoute de notre voix, nos mains, nos gestes peuvent-ils retrouver la dimension perdue. » M.F.L.

  • 1978
  • 112 p.
  • 8,25 €
  • EAN 9782721001412

La Presse en parle

À la fin de son analyse des rôles sexuels et des structures harmoniques, l’intelligente Italienne dit justement que retrouver le sens de la Musique sorcière ne relève que de la sensibilité féminine. […] Impertinent et subtil, souvent paradoxal, cet essai délicieusement écrit et traduit rappelle, par exemple, que les sorcières devraient danser dos contre dos, et non se frotter les ventres comme cela se pratique plus ou moins dans les sabbats à la mode.

B., Tribune de Genève, 9 juillet 1982