Des femmes, Antoinette Fouque
Les trois visages de la féminité
Judith S. Kestenberg

Judith Kestenberg (1911-1999), née en Pologne, étudie la psychiatrie à Vienne, puis part travailler au célèbre Bellevue Hospital de New York en 1937. Psychanalyste et scientifique d’une grande liberté intellectuelle, elle fut une pionnière par ses recherches sur les effets traumatiques de la Shoah chez les enfants survivants et leurs parents ; par le modèle de prévention précoce des troubles émotionnels qu’elle a mis au point ; par l’éclairage qu’elle a apporté au psychisme des femmes, en étant attentive à leur corps intérieur. Elle a formé de nombreuses générations de psychiatres et de psychanalystes.

Judith S. Kestenberg

Judith S. Kestenberg

Les trois visages de la féminité

Traduit de l’anglais par Danièle Faugeras

Prix : 20,50 €

Études sur le désir de maternité, la grossesse et la sexualité féminine.

« L’idée selon laquelle l’appareil de procréation interne de la fille ne joue d’autre rôle dans son développement que celui de fournir un réceptacle au pénis ne repose sur aucune expérience clinique […]. Est-il concevable que, dans le programme génétique, il n’y ait pas une phase autour de laquelle la maturation infléchirait le développement vers la féminité, une phase basée sur des désirs et des intérêts génitaux internes ? Cela doit être une phase par laquelle passent les deux sexes, dans laquelle les organes de la reproduction qui ne fonctionnent pas encore, sont prêts, et où les deux sexes s’identifient à la mère porteuse d’enfant. » J.K.

  • 2008
  • 180 p.
  • 20,50 €
  • EAN 9782721005779

La Presse en parle

Les trois articles traduits pour la première fois dans ce livre proviennent d’importantes revues, The Psychoanalytic Study of the Child, The Journal of American Psychoanalytic Association et Psychoanalytic Review. Souvent cités et rarement lus, ce sont des classiques.

G.D.P. Libération, 19 juin 2008