Des femmes, Antoinette Fouque
Des hommes
Helga Dierichs

Helga Dierichs est journaliste.

Helga Dierichs
Margarete Mitscherlich

Docteure en médecine et psychanalyste, Margarete Mitscherlich (1917-2012) était membre de l’Institut Sigmund Freud de Francfort-sur-le Main. Son livre Le Deuil impossible écrit avec son mari, a créé l’événement lors de sa parution en Allemagne en 1967 car il abordait la question de culpabilité des Allemands quant au nazisme et son refoulement collectif après la guerre.

Margarete Mitscherlich

Helga Dierichs et Margarete Mitscherlich

Des hommes

Dix histoires exemplaires

Traduit de l’allemand par Élisabeth Geiger Van Essen

Prix : 19 €

Dix hommes parlent de leur vie, de leurs origines, et, surtout, de leur rapport aux femmes. Quelques-uns approuvent le mouvement des femmes, d’autres se disent déçus ou ne s’en soucient pas. Margarete Mitscherlich les écoute avec la « troisième oreille » et veut « en tant que femme, comprendre comment ils se conduisent réellement vis-à-vis de celles avec lesquelles ils vivent ou qui les ont élevés, et comment leur enfance, leur jeunesse et les traditions sociales agissent sur leur comportement et leur rapport actuel aux femmes ».

  • 1983
  • 376 p.
  • 19 €
  • EAN 9782721002501

La Presse en parle

La beauté et la force de ce livre viennent de sa simplicité extrême, d’une certaine façon de sa pureté, disons dans sa recherche constante de la vérité. En se confiant à une journaliste et à une psychanalyste, des hommes exposent leurs peurs et leurs fantasmes, leurs difficultés à être et à penser. Cette écoute, avec « la troisième oreille », comme l’écrit Margarete Mitscherlich, ne peut laisser personne indifférent.

G. de C., Révolution, 2 septembre 1983