Des femmes, Antoinette Fouque
Des femmes du Nicaragua
Paz Espejo

Paz Espejo, universitaire et militante chilienne alors en exil à Paris, a rencontré au Nicaragua des combattantes, des paysannes, des militantes sandinistes. De ces entretiens, réalisés en avril 1980, est née l’idée de ce livre, paru en juillet au moment où le peuple du Nicaragua fêtait le premier anniversaire de sa révolution.

Paz Espejo

Des femmes du Nicaragua

Traduit de l’espagnol par le collectif de traduction des éditions des femmes.

Prix : 7,25 €

Les femmes ont été aux avant-postes de la lutte de libération nationale sandiniste : armée, politique, sociale. Elles ont participé activement à la reconstruction d’un pays dévasté par l’impérialisme américain et la dictature somoziste.

  • 1980
  • 222 p.
  • 7,25 €
  • EAN 9782721001917

La Presse en parle

Un an après la victoire de la révolution sandiniste, des femmes du Nicaragua parlent avec Paz Espejo du rôle qu’elles ont tenu dans la guerre de libération. Au ton grave des débats théoriques, Paz Espejo a préféré celui plus chaleureux des rencontres, des discussions et de la description de son séjour dans le Nicaragua libre. On avance dans le livre avec une légèreté déconcertante. Marxisme et chrétienté s’imbriquent… Mais retrouveront-elles, ces deux idéologies, « leur fraîcheur originelle » ? Au centre des préoccupations révolutionnaires s’imposent immédiatement le rôle et la situation de la femme. Les révolutions, les mouvements de libération mesurent depuis plus de dix ans cette juste et nouvelle exigence.

F. Barat, Libération, 7 août 1980