Des femmes, Antoinette Fouque
Cours petite fille !

Cours petite fille !

#metoo #timesup #noshamefist

Collectif
 sous la direction de Samuel Lequette et Delphine Le Vergos

Prix : 20 €

« Comparable aux luttes pour l’avortement des années 70 et pour la parité, dans les années 90, le mouvement de protestation féminine récent déclenché par l’« affaire Weinstein » – véritable métaphore des agressions sexuelles et des liens entre jouissance et pouvoir – fait partie des moments d’Histoire, où se condensent les colères, où naissent les révoltes. C’est un acte collectif d’émancipation !

Au-delà de l’anecdote ou du fait divers, cet événement est pluriel, historique et politique : parce qu’il fait basculer l’un des hommes les plus puissants du monde (à la fois « chef » et « prédateur » ) ; parce qu’il a encouragé plusieurs milliers de femmes à demander justice et à remettre en cause un rapport de force ; enfin parce qu’il concerne aussi les hommes, leur masculinité et leur ressenti de la domination masculine.

À l’inverse des prises de position rétrogrades et culpabilisantes qui visent à inhiber ou à opposer, ce livre réunit les « prises de parole » et les « prises d’écriture » d’autrices et d’auteurs – militantes et militants, chercheuses et chercheurs, créatrices et créateurs, victimes ou non… -, qui, sans nier leurs divergences, s’accordent pour dénoncer les injustices et les violences réelles (professionnelles, économiques, sexuelles…) subies par les femmes aujourd’hui et réaffirment la nécessité de les penser et de les combattre.

Partant de la révélation de « l’affaire Weinstein » et des effets mondiaux de sa dissémination (#MeToo, #BalanceTonPorc, etc.), cet ouvrage pluridisciplinaire précise les enjeux des débats et des mobilisations, et les met en perspective au regard des réflexions récentes sur les violences de genre, le consentement, l’émancipation des femmes, et l’égalité des sexes. » S.L.

Avec les contributions de Asia Argento,
 Alliance des femmes pour la démocratie, Fatima Benomar
, Natacha Chetcuti-Osorovitz, Wendy Delorme,
 Catherine Deschamps,
 Alicia Dujovne Ortiz,
 Camille Froidevaux-Metterie, Valérie Gérard,
 Mona Gerardin-Laverge, Charlotte Gonzalez,
 Mélanie Gourarier,
 He Yuhong,
 Eva Illouz,
 Kubra Khademi,
 Catharine MacKinnon,
 Michela Marzano,
 Maïa Mazaurette, Jacqueline Merville
, Janine Mossuz-Lavau,
 Émilie Notéris,
 Patricia Paperman, Marie-Anne Paveau,
 Michelle Perrot,
 Élodie Petit,
 Deborah de Robertis
, Sandrine Rousseau (Association Parler), Inna Shevchenko (FEMEN), 
Frank Smith,
 Isabelle Steyer,
 Élise Thiébaut,
 Alain Viala.

  • Janvier 2019
  • 300 p. avec photos
  • 20 €
  • EAN 9782721006967

La Presse en parle

Questionner la domination masculine et les violences faites aux femmes, les notions de consentement, de désir ou de genre, c’est, au-delà des réponses que chacun croit devoir apporter, continuer d’encourager l’émancipation féminine et l’égalité des sexes. Aude Dassonville, Télérama, 19 février 2019

Évidemment, c’est impossible d’être d’accord avec tout. Et c’est une des grandes forces de ce livre : ne pas être d’accord sur tout sauf sur une chose, primordiale et fondamentale : lutter pour le droit et la liberté des femmes ! Hypathie, février 2019

Malgré les espoirs que #Metoo a suscité, la conscience que les combats des femmes pour leurs droits sont loin d’être achevés, en occident comme ailleurs. Ce qu’il faudra avant tout pour surmonter les obstacles posés par les sociétés patriarcales, c’est la solidarité entre toutes les femmes. Laura Remoué, Nouvelles Vagues, 15 février 2019

Cours, petite fille ! est en somme une enquête contemporaine qui documente un mouvement en profondeur et décortique son immense diversité dans les moindres détails. […] On vous le conseille vivement. Lucile Bonnin, Journal des Femmes, 13 mars 2019