Des femmes, Antoinette Fouque
 Marina Tsvétaïeva

Marina Tsvétaïeva

Marina Tsvétaïeva, née en 1892 à Moscou, émigre en 1922, après la Révolution d’Octobre. Après trois ans passés à Berlin et en Tchécoslovaquie, elle se rend à Paris, où elle vit de 1925 à 1938. Elle retourne ensuite en URSS, et s’y suicide en 1941. Son audace poétique fait d’elle l’une des plus grandes poétesses de son temps.

Bibliographie

Agenda

En hommage à Antoinette Fouque qui nous a quitté·e·s le 20 février 2014, Solène Péréda, pianiste concertiste, jouera pour elle

Lecture musicale Le Gars de Marina Tsvétaïeva par Anna Mouglalis mercredi 11 mars à 20h, Maison de la Poésie Paris 3e

Entretien avec Heide Goettner-Abendroth autour du livre Les Sociétés matriarcales

Voir les actualités