Annie Ernaux

Annie Ernaux

Annie Ernaux passe son enfance à Yvetot, en Normandie. Après des études à Rouen, elle devient professeure de lettres modernes et obtient l’agrégation. Son premier roman, Les Armoires vides, est publié en 1974 et elle obtient le prix Renaudot pour La Place en 1984. Issue d’un milieu modeste, elle interroge à travers son œuvre sa légitimité à utiliser sa langue d’adoption, celle de la littérature, et mène à ce sujet un travail quasi sociologique en utilisant sa propre expérience comme matériau. En 2017, elle a reçu le Prix Marguerite-Yourcenar pour l’ensemble de son œuvre.

Bibliographie

Aux éditions des femmes-Antoinette Fouque

Agenda

Lecture théâtrale La mélodie sans les paroles, jeudi 6 janvier à 19 h, par Catherine Benhamou et Ariane Dumont-Lewi

A Hora de Clarice Lispector, vendredi 10 décembre à 19h, rencontre et lectures

Rencontre avec Tatiana Mukanire Bandalire, survivante en RDC, « Au-delà de nos larmes » vendredi 26 novembre à 18h

Voir les actualités