Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
 Claudine Herrmann

Claudine Herrmann

Claudine Herrmann, née en 1926, avocate à la cour de Paris, a consacré sa thèse de doctorat au rôle judiciaire et politique des femmes sous la République romaine. Les Voleuses de langue est le premier ouvrage de critique féministe paru en France et devenu depuis une référence. Claudine Herrmann a, par ailleurs, dirigé, dans la collection « Écrits d’hier » des éditions des femmes, de nouvelles éditions de livres de Madame de La Fayette, Madame de Duras, Madame de Staël, Madame Vigée-Lebrun ainsi que l’autobiographie de Sarah Bernhardt, Ma double vie.

Bibliographie

Aux éditions des femmes - Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • L’Étoile de David, roman, Gallimard, 1958
  • Maître Talmon, Gallimard, 1961
  • Le Cavalier des steppes, Gallimard, 1963
  • Le Diplôme, Gallimard, 1965