Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
Femmes d’artistes, femmes artistes
Catherine Lopes-Curval

Elle est l’une des peintres les plus significatives de la deuxième génération de la Figuration narrative. Née à Bayeux en 1954, diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Catherine Lopes-Curval, entretient des rapports étroits avec l’imagerie poétique de Magritte. Son langage très personnel s’articule autour des expériences de la vie quotidienne et des images de notre culture extraites de la littérature, du cinéma et de la presse. Ses thèmes traitent avec humour et poésie de la nature humaine et de sa difficulté d’être. Une de ses œuvres a été acquise, en 2000, par le Fonds national d’art contemporain
du Centre Georges Pompidou.

Catherine Lopes-Curval

Catherine Lopes-Curval

Femmes d’artistes, femmes artistes

Prix : 30 €

« Que seraient devenus Mahler, Fellini, Hitchcock, Nabokov, Picasso, Dali, Fitzgerald, Bonnard, Cézanne et bien d’autres, sans Alma, Giulietta, Gala, Vera, Olga, Dora, Zelda, Marthe, Hortense ? Inspiratrices, muses ou modèles, collaboratrices, gouvernantes, conseillères, garde du corps, créatrices se sacrifiant pour le grand homme, ou rebelles intransigeantes ne lui cédant rien, préférant la provocation stimulante. D’une manière générale, elles furent toutes de formidables complices de créateurs, formant avec eux des couples mythiques tels Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, Frida Khalo et Diego Rivera, Dora et Picasso, Signoret et Montand, ou des duos moins connus tels Bonnard et Marthe, Cézanne et Hortense, Pollock et Lee Krachner, Nabokov et Vera qui sauva Lolita des flammes.
Femmes d’artistes et femmes artistes. Avant de nous quitter brutalement, Antoinette Fouque m’avait suggéré ce thème en me demandant cependant de bien réfléchir avant de me « jeter à l’eau », comme si j’allais m’embarquer dans une aventure périlleuse. Mais c’est exactement ce qu’il fallait me dire. Depuis mon petit rocher des certitudes, je me suis donc  « jetée à l’eau » en pensant qu’elle se trouvait là à quelques mètres. Illusion. J’étais devenue Alice tombant dans un trou sans fond, plongeant dans une histoire sans fin, sautant des années 30 aux années psychédéliques, du Versailles de Vigée le Brun au Mexique de Frida, du Cinecitta de Masina à Hollywood en compagnie de Scott Fitzgerald. Je m’endormais l’hiver à New York chez Gena Rowlands, me réveillais à Meudon devant Camille Claudel, dînais à Montparnasse face à Giacometti ou Aragon je ne sais plus. Tout se mélangeait. Coupez !
Antoinette Fouque avait raison, l’affaire n’était pas un baiser d’amourette. Mais de ce voyage infernal dans le temps et dans l’espace au travers d’univers puissants de créateurs géniaux et libres, je suis revenue riche d’impressions et d’images. Je les ai ensuite répertoriées, triées, revues, piratées, remises en scène, parfois cruellement, parfois avec humour, avec pour unique volonté de mettre en lumière le rôle de ces femmes d’exception. » C.L.C.

L’auteure a finalement retenu pour ce beau livre une quarantaine de portraits « signifiants », accompagnés d’un court texte de présentation.

Lopes Curval femmes artistes

  • Novembre 2016
  • 96 p. dont 40 planches couleur
  • Format 21,5 X 25 cm
  • 30 €
  • EAN 9782721006615

La Presse en parle

Femmes d’influence Un hommage aux épouses amantes, muses, modèles, femmes d’influence et/ou sous influence.

Véronique Rossignol, Livres Hebdo, 4/11/2016 Lire l’article

La créativité des femmes contre la soumission Catherine Lopes-Curval retrace des destins de femmes compagnes de grands artistes des XIXe et XXe siècles, peintres, cinéastes, écrivains, des « femmes d’artistes » dont beaucoup sont des « femmes artistes ».

Ouest France, 18/11/2016

Catherine Lopes-Curval commente 44 tableaux qu’elle a réalisés en mémoire de 44 femmes qui furent les compagnes d’artistes célèbres. Elle les illustre avec un talent merveilleux non dépourvu de poésie et d’humour quand il le faut.

Jean-Luc Chalumeau, Visuelimage, 24/11/2016 Lire l’article

Des idées pour Noël ! Une quarantaine de portraits de femmes, texte et image, par une peintre contemporaine. La femme est tour à tour, épouse, muse, ou elle-même artiste, formant un couple avec le créateur lui-même.

Stéphanie Janicot, Muze, 12/12/2016 Lire l’article

L’art au féminin Elles furent artistes ou femmes de, créatrices ou muses. Catherine Lopes-Curval les a répertoriées, triées, sélectionnées et portraiturées, au pinceau et à la plume. Elle a, seule, conçu cet album à l’élégante maquette.

Marianne Payot, L’Express, 10/12/2016

Ces femmes sont peintres, danseuses, auteures, musiciennes, sculptrices… Un livre d’artiste à mettre, assurément, sous le sapin !

Audrey Le Roy, ActuaLitté, 12/12/2016 Lire l’article

“J’ai observé dans mon entourage des femmes artistes vivant une solitude forcée, leur création étant devenue un obstacle à la vie commune, au vu de certains hommes, artistes ou pas artistes… ”

Interview de Virginie Moreau, Hérault, 15/12/2016 Lire l’interview

Beaux livres à offrir … met en lumière le rôle des complices de grands créateurs des arts et de la littérature Soit 44 portraits peints par Catherine Lopes-Curval accompagnés de textes…

Martine Freneuil, Le quotidien du médecin, 19/12/2016

Leur nom vous est moins familier que celui de leur compagnon, et pour cause, la postérité n’est-elle pas le plus souvent écrite à la gloire des hommes ?

Le Chirurgien Dentiste de France, 12/12/2017

À leurs côtés Pour chacune de ces femmes d’exception, Catherine Lopes-Curval a composé un tableau, accompagné d’un texte biographique. Autant de portraits visuellement puissants, valant aussi parfois comme pastiches des styles de ces messieurs. Emouvant, instructif.

I.P., Air France Madame, Février 2017 Lire l’article

Catherine Lopes-Curval décrit l’art et elles À ma grande surprise, malgré la célébrité des artistes représentées, les visiteurs ignoraient tout de leur vie… L’ouvrage au format carré original est à la fois très simple, très instructif et très beau.

La Manche Libre, 4/12/2017 Lire l’article

Les couples d’artistes doivent-ils choisir entre l’art et l’amour ? « Dans mon entourage, beaucoup de créateurs disent ne pas pouvoir vivre avec un(e) autre artiste selon eux, deux ego, c’est trop » rapporte l’artiste C. Lopes-Curval, qui s’est emparée du sujet à travers une série d’œuvres « portraits »...

Marie Zawisza, L’Œil, Mai 2017  Voir le dossier