Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook

Actualités

Rendez-vous de l'Histoire Blois 2016

Accueillir l’autre : l’hospitalité charnelle


Dimanche 9 octobre à 15h30

Blois

Les Rendez-Vous de l’Histoire, à Blois

Les éditions des femmes-Antoinette Fouque sont aux Rendez-Vous de l’Histoire, à Blois, dont le thème est « Partir ».

Le dimanche 9 octobre, de 15h30 à 17h30
Salle des États-Généraux – Au Château royal de Blois
Elles proposent une table ronde : « Accueillir l’autre : l’hospitalité charnelle », avec Taslima Nasreen, Inna Shevchenko, Mireille Calle-Gruber, François Guery, Elise Boghossian, Elisabeth Nicoli (Collectif Psychanalyse et politique). Réservation conseillée.
« Les femmes ne seraient-elles pas toutes des exilées dans un monde dont elles n’ont pas fondé les lois et où elles représentent la figure de l’Autre, rejetée, exclue, rendue invisible ? Et pourtant cette Autre est celle du premier accueil. Le fait est que ce sont elles, comme l’écrivait Antoinette Fouque, qui ont « reçu pour l’espèce humaine le don d’héberger dans leur corps, le corps différent », exemple même de « la greffe réussie », la gestation comme « paradigme de l’éthique ». Pourtant cette compétence vitale, est partout dans le monde appropriée, exploitée, méprisée, alors qu’il faudrait la reconnaître pleinement et avec gratitude pour faire reculer l’économie de guerre et de prédation, et aller vers un monde de partage et de solidarité. »

Du vendredi 7 au dimanche 9 octobre
Les éditions des femmes-Antoinette Fouque vous accueillent sur le stand au Salon du livre des Rendez-vous de l’Histoire à Blois,
à la Halle aux grains
Informations pratiques sur le site des Rendez-vous de l’Histoire

Editions des femmes livres oct 2016

Livres à paraître en octobre 2016

Découvrez les nouvelles publications des éditions des femmes-Antoinette Fouque

En librairie le 13 octobre
Collection Penser avec Antoinette Fouque
Le corps d’une femme, premier environnement de l’être humain
Collectif, Essai, 80 pages, 12 €
« La libido utérine est le paradigme de la capacité à recevoir, à accepter, à tolérer, à donner lieu, à donner temps au corps étranger et à l’autre, qui n’en est pas un. » AF

Placement libre
Ella Balaert
, Fiction, 96 pages, 13 €
« À celles et ceux qui se sentent exclu-e-s du monde, qui n’y trouvent pas, ou plus, leur place, pour qu’ils ne retournent pas cette injustice en violence contre soi ou contre autrui. » E.B.

En librairie le 20 octobre
Lettres près du cœur
Correspondance
Fernando Sabino
et Clarice Lispector
, 224 pages, 16 €
« Nous échangions sur tout. Nous nous soumettions nos travaux respectifs. Ensemble nous reformulions nos valeurs et découvrions le monde, ivres de notre jeunesse. »

Télécharger le détail des nouveaux livres d’Octobre 2016

Télécharger le programme livres et livres audios Automne 2016

Livres audio novembre 2016

Livres audio nouveautés novembre 2016

Dans la La Bibliothèques des voix
Le 4 novembre
Te rejoindre
de Charles Juliet lu par l’auteur
Un CD audio, 48 mn, 16 €
« De tout ce que j’ai écrit, les textes qui figurent dans ce livre audio me sont les plus chers. Ils ont trait à ma mère inconnue. Je les ai écrits pour lui dire ma tendresse (…). Je sais maintenant que je lui dois mon besoin d’écrire. »

Être ici est une splendeur, Vie de Paula M. Becker
de Marie Darrieussecq lu par l’auteure
Un CD MP3, 2h44, 22 €
« Autant qu’un récit biographique, nourri des lettres et des écrits personnels de Paula M. Becker, qui fut par ailleurs l’amie de Rilke, c’est une réflexion sur son geste esthétique que mène Marie Darrieussecq dans cet opus précis, épuré, profond. »

Au royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver
d’Élise Boghossian lu par l’auteure
Musique de Benoît Reeves
Un CD MP3, 5h7′, 22 €
Avec son association, Élise Boghossian aide les populations du Kurdistan irakien. Elle a créé deux dispensaires mobiles qui accueillent chaque jour plus de 500 réfugiés. Elle raconte une aventure humaine, avec autant de force que d’espoir.

La Mulâtresse Solitude
d’André Schwarz-Bart
lu par Guila Clara Kessous Artiste pour la Paix à l’Unesco
Un CD MP3, 22 €
Le destin tragique d’une combattante, qui a sa statue en Guadeloupe, en mémoire de la lutte contre l’esclavage. Un récit poignant qui nous plonge au cœur d’une Histoire cruelle, dans laquelle André Schwarz-Bart voyait beaucoup de similitude avec la déportation des juifs.

Le 14 novembre
L’Iliade des femmes Récit homérique à deux voix
par Daniel Mesguich (langue française)
et Emmanuel Lascoux (grec ancien)
Coffret de 2 CD, 143 mn, 24 €
« Qu’est-ce qu’une femme ? Une déesse mortelle. Une déesse? Une femme immortelle. Qui parle ? Homère dans l’Iliade, notre naissance en littérature. Loin d’être la faiblesse des hommes et des dieux, la femme et la déesse sont la force du chant. »

Télécharger le détail des nouveaux livres audio de novembre 2016

Journées du matrimoine éditions des femmes

Les journées du Matrimoine

Samedi 17 et dimanche 18 septembre

Paris

Revaloriser l’héritage des créatrices qui ont construit notre histoire culturelle : c’est l’objectif des journées du Matrimoine dont les Éditions des femmes-Antoinette Fouque et le Dictionnaire universel des créatrices sont partenaires.
14 événements gratuits : des visites dans sept musées et des parcours urbains mettent à l’honneur des femmes.
Trois parcours urbains dans Paris
Les parcours urbains détournent rues et bâtiments pour mettre en lumière les créatrices et héroïnes oubliées au travers de commentaires historiques et d’interventions artistiques.
à 14 h place Saint Gervais Paris 4e : Sorcières, alchimistes et compagnonnes

à 11 h Musée Curie, 1 rue Pierre et Marie Curie Paris 5e : Les Panthéonnes

à 16 h métro les abbesses Paris 18e : Les Audacieuses de Montmartre
Des visites guidées de 7 musées
Au Jeu de Paume, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, au musée d’Orsay, au Petit Palais, au Musée Carnavalet ou encore au Centre Pompidou.
Les inscriptions sont obligatoires pour les visites et conseillées pour les parcours urbains

Consultez le programme complet

rykiel sonia

Sonia Rykiel,
 géniale créatrice

Sonia Rykiel,
géniale créatrice
incessante révolutionnaire,
depuis 1968 avec Antoinette Fouque, en mouvements
nous a quittées.
À elle, l’infinie tendresse de l’équipe des Éditions des femmes-Antoinette Fouque et du Dictionnaire universel des créatrices dont elle a dessiné les lettrines.
En exergue du film qu’elle a réalisé sur Sonia Rykiel en 2008, présenté aux Arts Décoratifs, Antoinette Fouque écrivait :
« Rhapsody in black
FR, Femme Rykiel ou Féministe Révolutionnaire ?
Guérillère, Rouge, en Mai,
C’est Sonia tout entière à sa robe vouée.
De Gravida en Gradiva, mille e tre, toutes pour une,
elles avancent, de collection en collection,
terminée et inachevable :
Métaphore, métamorphose incessante,
insistance prégnante de la Recherche,
Métonymie, récit, œuvre accomplie,
existence probable de l’Energie noire :
Elément insolite de notre Univers,
monstre et merveille,
galaxie matricielle, lumière utérine,
ombre d’étoiles, espace-espèce,
Accélération du rêve, expansion géni(t)ale.
Textes, tissus, verbe et chair tricotés,
pièces cousues, mots rapportés,
Poète et couturière, Sonia se fait Rhapsode,
Une femme s’enfante et le Temps se dilate…
… Rhapsody in black »

Écoutez les livres audio en téléchargement

Lancement de « La Bibliothèque des voix » en édition dématérialisée (par téléchargement ou streaming)

En 1980, Antoinette Fouque crée la première collection de « livres parlants » Écrire, entendre qui deviendra plus tard La Bibliothèque des voix. Pionnière en France, la collection se compose aujourd’hui de près de 130 titres choisis parmi les grands textes du patrimoine culturel français et international et lus par de grandes voix.

Parmi les premières productions : La maison de Claudine de Colette lu par Anny Duperey précédé de Ma mère et les bêtes lu par Colette, La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette lu par Michèle Morgan, Une chambre à soi de Virginia Woolf lu par Maria Mauban, Tropismes de Nathalie Sarraute lu par l’auteure et Madeleine Renaud, La jeune fille et l’enfant de Marguerite Duras lu par l’auteure, Les petits chevaux de Tarquinia de Marguerite Duras lu par Catherine Deneuve …

Cette prestigieuse collection est désormais commercialisée sous forme dématérialisée en téléchargement ou streaming. Les 15 premiers titres (parmi lesquels Jane Eyre de Charlotte Brontë lu par Fanny Ardant, Ma mère de Georges Bataille lu par Pierre Arditi, La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette par Michèle Morgan, Textes pour un poème, poèmes pour un texte d’Andrée Chédid lu par l’auteure, Tropismes de Nathalie Sarraute, Circonfessions de Jacques Derrida lu par l’auteur…) sont parus début juin 2016 suivis d’une dizaine par mois (fonds et nouveautés à paraître) d’ici la fin de l’année 2016.
Ces livres-audio numériques sont accessibles, dans un premier temps, sur le site et application bookdoreille.com

Écoutez Tropismes de Nathalie Sarraute lu par Isabelle Huppert

Écoutez La Duchesse de Langeais de Honoré de Balzac lu par Fanny Ardant

Benoite Groult

Benoîte Groult nous a quittées

« Il faut que les femmes crient aujourd’hui. Et que les autres femmes – et les hommes – aient envie d’entendre ce cri. Qui n’est pas un cri de haine, à peine un cri de colère, mais un cri de vie. »
B. G.

Benoîte Groult nous a quittées le 20 juin 2016.
Grande figure de la cause des femmes, elle lui a apporté sa liberté, son intelligence joyeuse, ses écrits, sa solidarité.
De sa rencontre avec Antoinette Fouque, il y a plus de 40 ans, était née une vive amitié. Elles ont partagé de nombreux combats pour la libération des femmes, en France et dans le monde.
Nous pensons à elle avec affection et admiration.
Ses amies du MLF, des éditions des femmes
et de l’Alliance des Femmes pour la Démocratie.

Benoîte Groult a publié aux Éditions des femmes-Antoinette Fouque :
Histoire de Fidèle livre pour enfant écrit avec sa sœur Flora Groult, 1976
Ainsi soit elle, livre audio lu par l’auteure en 1983 (1975 Grasset). Benoîte Groult analyse « l’infini servage » des femmes et lance la première protestation publique contre la pratique de l’excision.
La touche étoile livre audio lu par l’auteure en 2007 (2006 Grasset). Benoîte Groult aborde dans ce livre, le délicat sujet de la vieillesse.
La préface de Des couteaux contre les femmes de Séverine Auffret, premier livre théorique sur l’excision en 1982.

Lire aussi Benoîte Groult, l’évadée du siècle entretien publié dans le journal Causette en février 2012.

femmes poesie mexique france

Des femmes poètes du Mexique et de France

Mardi 14 juin - 19 heures

Espace des femmes 35 rue Jacob 75006 Paris

En partenariat avec La Périphérie du 34e Marché de la Poésie
Rencontre et lectures avec Coral Bracho, Silvia Eugenia Castillero, Karen Villeda (Mexique)
Liliane Giraudon, Jacqueline Merville, Catherine Weinzaepflen (France)

Marché de la poésie 2016

Marché de la Poésie 2016

Mercredi 8 juin au dimanche 12 juin

place Saint-Sulpice, à Paris 6 e, stand 412

Rencontre et dédicace des auteurs des éditions des femmes-Antoinette Fouque au Marché de la Poésie Place Saint-Sulpice.
samedi 11 juin
15h -19 h Catherine Benhamou ANA ou la jeune fille intelligente
15h -20 h Catherine Weinzaepflen avec Ingeborg (et autres titres)
dimanche 12 juin
15h -17 h Jacqueline Merville Ces pères-là (et autres titres)

Horaires du Marché de la poésie :
mercredi 8, de 14 à 21 h ; jeudi 9 au samedi 11, 11h30-21h30 ; dimanche 12, 11h30-20 h

La Nouvelle Quinzaine Littéraire éditions des femmes

La femme est un sujet

La Nouvelle Quinzaine Littéraire du 1er au 15 mai 2016 publie un long et passionnant dossier « La femme est un sujet », un entretien consacré aux éditions des femmes-Antoinette Fouque et des articles  sur deux de leurs publications :
Ana ou la jeune fille intelligente de Catherine Benhamou
et Hypatie d’Alexandrie de Maria Dzielska.

Lire le dossier ou commander le numéro

Editions “Des femmes” contre la dictature du phallus

“Des femmes” contre la dictature du phallus

“Les femmes qui lisent sont dangereuses”, paraît-il. Mais celles qui écrivent ? Les éditions des femmes-Antoinette Fouque en publient depuis plus de 40 ans. Rencontre.
Virginie Cresci de Bibliobs publie un article très documenté sur l’histoire des éditions des femmes-Antoinette Fouque.

Lire l’article

Nouveau catalogue 2015 – 2016

Ce catalogue téléchargeable publié à l’occasion du salon du livre 2016, présente les nouveaux livres et livre audio aux éditions des femmes-Antoinette Fouque de septembre 2015 à juin 2016 :
Littérature : Patricia Rodríguez Saravia, Catherine Benhamou, Chantal Chawaf, Jacqueline Merville, Catherine Weinzaepflen, Laurence Zordan
Essai : L’impérialisme du phallus
Livre audio : Florence Delay nous fait revivre la Renaissance
Et le Dictionnaire universel des créatrices en EBook dans
une édition mise à jour et augmentée.
Télécharger le catalogue :
editions-des-femmes-nouveautes-2015-2016

Oméga de Patricia Rodríguez Saravia

Oméga, un nouveau roman drôle et riche

Un nouveau roman drôle et riche de Patricia Rodríguez Saravia

Si on annonce d’entrée que Patricia Rodríguez, en plus d’écrire pièces de théâtre, nouvelles et romans, est médecin et psychiatre, qu’elle est amatrice d’astrologie (elle a tenu une chronique dans une grande revue mexicaine et elle donne des consultations), si on ajoute que dans Oméga elle nous fait partager ses passions, on va peut-être effrayer le lecteur potentiel qui a envie de se divertir tout en s’instruisant, comme on disait naguère. Il aurait pourtant bien tort de se priver d’un tel roman. Anticipation, féminisme, poésie, analyse toujours humoristique des comportements humains, tout est bien là.
Renversant, pourrait-on dire d’Oméga, qui commence par le chapitre 33 pour s’achever au premier. Tout y est un peu bousculé, sauf les valeurs fondamentales, ce qui doit rendre humain l’être humain. Sous des saillies souvent très drôles, Patricia Rodríguez ne néglige jamais l’essentiel. (…)

Christian Roinat, espaces latinos, mars 2016
> Lire l’article dans sa totalité

Ana de Catherine Benhamou

Le théâtre de la parole qui sauve

(…) Elle avait quinze ans. Il en avait bien plus. Il l’emmena loin de sa famille, n’exigeant rien sinon qu’elle soit douce, s’occupe du ménage, demeure cloîtrée à la maison. …Ana, incapable de lire et d’écrire, s’inscrivit à un atelier d’écriture. Elle y découvrit les mots …
À commencer par « mariage », qui donne « amer » … et surtout « rage » !
Comme quitter cet époux imposé qui la répugnait, gagner le métro, s’y engouffrer avec de petits cailloux dans les poches, pour compter les stations qui la mèneraient jusqu’à la tour Eiffel qu’elle n’avait jamais vue. Se prenant en main, en même temps que son destin. (…)

Didier Méreuze, La Croix, 18 mars 2016 > lire l’article dans sa totalité

Ana ou la jeune fille intelligente, un bijou

(…) Cela fait vingt ans qu’Ana est en France. Elle ne travaille pas, elle a élevé ses enfants et elle s’est occupée de son mari. … Ana semble être résignée. … Et pourtant Ana est en proie à cette idée fixe, se rendre seule au Trocadéro voir la tour Eiffel. « Comment faire puisque je ne sais pas lire? » …
Catherine Benhamou, auteur de ce petit bijou intitulé ANA ou la jeune fille intelligente ne juge pas, ne donne pas de leçons, elle fait rire parfois, elle touche… souvent ! (…)

Audrey Le Roy, ActuaLitté, 28 mars 2016 > lire l’article dans sa totalité

Ces pères là de Jacqueline Merville

Ces pères-là, une langue non paternelle

(…) Depuis une dizaine d’années, Jacqueline Merville, par le poème, ou par le récit, a entrepris avec la force d’une Elfriede Jelinek, la fresque macabre des violences faites aux femmes, à partir de son expérience vécue.
L’auteure porte la parole de celles qui se taisent. (…)
Oui, les arts poétiques ne peuvent se passer des poètes femmes.
La conception de Ces pères-là est tri-sémique. Comme pour contraster aux puissantes strophes de la colère, un second climat poétique évoque des vallons nébuleux, dominant la rivière en débâcle au fond de soi. D’une part la concentration ; d’autre part l’évaporation. L’italique renforce la lente et apparente douceur. En page de gauche comme en contrepoint, neuf lavis graffités de Jacqueline Merville, chez qui la pratique picturale est autant affirmée que le principe poétique. Un livre tout écrit au bâton.

Patrick Beurard-Valdoye, remue.net, mars 2016
> Lire l’article dans sa totalité

Christine Spengler expo 2016

Christine Spengler, photos 1970-2016

jusqu'au 5 juin 2016

Maison européenne de la Photographie

La Maison Européenne de la Photographie présente une rétrospective inédite de 1970 à 2016 réunissant les deux facettes, de l’œuvre de Christine Spengler, correspondante de guerre et artiste : ses photos noir et blanc emblématiques les plus célèbres, et ses créations en couleur plus récentes.
Maison européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy 75004 Paris
Du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45.  Métro St Paul

Les éditions des femmes ont publié “Une femme dans la guerre 1970-2005” de Christine Spengler.

ANA ou la jeune fille intelligente

Du 14 mars au 17 avril 2016

Théâtre Artistic Athévains

La pièce de Catherine Benhamou ANA ou la jeune fille intelligente est interprétée par son auteure dans une mise en scène
de Ghislaine Beaudout.
Le texte est publié aux éditions des femmes-Antoinette Fouque.

Jusqu’ au 17 avril 2016 au Théâtre Artistic Athévains,
45 rue Richard Lenoir 75011 Paris
Téléphone pour réservations : 01 43 56 38 32
mardi, mercredi, samedi à 20h30, jeudi, vendredi à 19h, dimanche à 15h

Salon du livre de Paris Éditions des femmes-Antoinette Fouque

Salon du livre de Paris 2016

Du 17 au 20 mars 2016

Paris Expo, Porte de Versailles, Hall 1-1, Stand M42

Venez rencontrer les auteurs
Jeudi 17 mars :
17h-19h : Laurence Zordan La Vengeance des papillons,
L’Impérialisme du phallus (ouvrage collectif) et autres livres
18h-21h : Chantal Chawaf Ne quitte pas les vivants et autres livres
19h-21h : Patricia Rodríguez Saravia Oméga et
À la recherche de l’utérus perdu (2007)

Vendredi 18 mars :
14h-16h : Catherine Benhamou ANA ou la jeune fille intelligente
17h-19h : Patricia Rodríguez Saravia Oméga et
À la recherche de l’utérus perdu (2007)

Samedi 19 mars :
13h30-15h30 : Patricia Rodríguez Saravia Oméga et
À la recherche de l’utérus perdu (2007)
14h-16h : Catherine Weinzaepflen avec Ingeborg et autres livres
15h-19h : Jean-Joseph Goux Fractures du temps et autres livres,
ainsi que L’impérialisme du phallus (ouvrage collectif)
15h-18h : Florence Delay  Il me semble, mesdames (CD)
16h-18h : Jacqueline Merville Ces pères-là et autres livres
16h-18h : Les FEMEN le Manifeste Femen (éditions Utopia, 2015)

Dimanche 20 mars :
10h30-12h30 : Catherine Benhamou ANA ou la jeune fille intelligente
14h-16h : Catherine Weinzaepflen avec Ingeborg et autres livres
14h-17h : Roger Dadoun De la raison ironique et L’impérialisme du phallus (ouvrage collectif)
15h-17h : Patricia Rodríguez Saravia Oméga et
À la recherche de l’utérus perdu (2007)
15h-17h : Les FEMEN le Manifeste Femen  (éditions Utopia, 2015)
15h-17h : Nathalie Léger-Cresson Hélice à deux et Encore et Angkor

ANA ou la jeune fille intelligente de C.Benhamou

du 4 au 8 mars 2016

Signature du livre
Vendredi 4 mars à 19 h,
Catherine Benhamou signera ANA ou la jeune fille intelligente (des femmes-Antoinette Fouque), à la libraire L’Arbre à lettres-Bastille, 62 rue du Faubourg Saint-Antoine, Paris 12ème

Lecture du livre
Samedi 5 mars à 16 h,
elle en lira des extraits au Festival Les Aliennes, à la Flèche d’Or, 102 bis rue de Bagnolet Paris 20ème.

Mardi 8 mars à 19 h, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, lecture d’extraits d’ANA ou la jeune fille intelligente, par Catherine Benhamou, à l’Espace des femmes, 35 rue Jacob, Paris 6ème.

Festival Les Aliennes

5 et 6 mars 2016

La Flèche d’or 102 bis rue de Bagnolet Paris 20ème

Les éditions des femmes – Antoinette Fouque sont les marraines du Festival Les Aliennes. Une manifestation culturelle et artistique résolument festive qui célèbre la création et l’émancipation des femmes. Elles y seront présentes, et vous invitent à vous informer et à soutenir l’événement.
www.lesaliennes.org
https://www.facebook.com/lesaliennes/
https://fr.ulule.com/festival-les-aliennes/

Le Dictionnaire des créatrices en eBook

Deux ans après l’édition imprimée de 5 000 pages en 3 volumes, la version numérique du Dictionnaire universel des créatrices a été mise à jour et augmentée de 200 nouvelles entrées. Grâce à ses multiples index interactifs, naviguez rapidement à travers les continents, époques et domaines.

Quarante siècles de création des femmes à travers le monde dans tous les domaines de l’histoire humaine, des arts, de la culture, de la science. Cet ouvrage sans équivalent recense plus de 11 000 femmes qui ont marqué leur temps.

L’eBook est optimisé pour tous les supports numériques et en vente sur les principales plateformes et librairies en ligne.

Pour Noël offrez  l’eBook 99 €
Le coffret en 3 volumes, 5 000 Pages 139 €

Le presse en parle

Acheter ou en savoir plus

La rentrée littéraire, c’est Chantal Chawaf !

Ne quitte pas les vivants, publié cette année, est le titre d’un roman dont l’actualité est d’autant plus évidente qu’il se situe dans l’oasis de Damas, durant des années 60. Chantal est l’épouse d’un Syrien. Elle y a vécu la magie charnelle de ce désert où fait rage en ce moment l’incendie déclaré entre l’Orient et l’Occident. Ne quitte pas les vivants raconte l’histoire d’une jeune femme qui suit et poursuit à la fois la révélation de ses origines entre la France d’après-guerre et la Syrie, au moment où va commencer une autre guerre, celle des « 6 jours». L’histoire d’un exil hanté par les fléaux de notre époque. Le récit est d’une acuité sensorielle. On ne lit pas les pages de Ne quitte pas les vivants : elles brûlent devant vous.
[…] Chantal Chawaf est reconnue aujourd’hui comme un grand cru. En France, elle figure depuis 2013 dans la liste officielle publiée par la Bibliothèque Nationale des auteurs français les plus importants, où son nom voisine avec ceux de Robbe-Grillet, Marguerite Duras, Colette, et autres signatures inoubliables et inoubliées de l’avant-dernier siècle […].
Michel Clerc, Entreprendre, Octobre 2015

> Télécharger l’article entier

Ne quitte pas les vivants est pré-sélectionné pour le prix « Ecritures et spiritualités », qui sera décerné au printemps 2016.

Rendre le monde à son ampleur

[…] Dates et noms permettent de suivre les événements marquants de la vie d’Ingeborg. Mais Catherine Weinzaepflen fait des choix. Elle va à ce qui lui parle. Elle prélève les vers qui lui importent. Elle évite ainsi l’écueil du récit biographique qui n’est pas son propos. Elle voyage à travers une œuvre et entraîne le lecteur à sa suite. Elle l’invite dans le même temps à mêler les lectures.
[…] L’écriture de Catherine Weinzaepflen éveille la curiosité. Elle est incitation à lire ou à relire les poèmes qui lui ont inspiré ses propres textes. En cela aussi, semble-t-il, CW est proche d’Ingeborg Bachmann pour qui la poésie est ouverture vers l’autre. Toujours davantage.
Angèle Paoli, Terres de femmes, novembre 2015
> Lire l’article dans sa totalité

Où que nous nous dirigions dans l’orage des roses
Créant habilement un dispositif polyphonique où les voix paraissent parfois indémêlables (…), Catherine Weinzaepflen fait entendre à la fois le bruit du temps présent, le murmure des confidences et le cri d’une révolte grandissante. (…). Elle cherche à ne surtout pas flétrir la fleur qu’elle étreint.
Fabien Ribéry, Le-poulailler.fr, 20 novembre 2015
> Lire l’article entier

Clarice Lispector

Journée Clarice Lispector

Jeudi 17 décembre, 19 heures

Espace des femmes-Antoinette Fouque, 35 rue Jacob, 75006 Paris

 

Présentation-performance du projet interprété par Gabriella Scheer Mise en scène Cyril Desclés
La Passion selon GH de Clarice Lispector
La vie d’une femme bascule à la suite de la découverte d’une blatte au fond du placard de sa bonne. Clarice Lispector transforme cette expérience banale en parcours mystique, un chemin de croix qui est une enquête sur la condition humaine.

Précédé de La Belle et la Bête de Clarice Lispector
La rencontre inattendue de la milliardaire Carla de Souza e Santos avec un mendiant (sans nom) devant le Copacabana Palace Hôtel fait voler en éclats, chez « la belle », sa bulle de protection.

Rendez-vous de l’Histoire de Blois

Du 8 au 11 octobre 2015

Les éditions des femmes-Antoinette Fouque participent aux 18ème Rendez-vous de l’Histoire de Blois qui, cette année, ont pour thématique « Les Empires ».

Dimanche 11 octobre, de 11h30 à 13 h
Table ronde inspirée de la pensée d’Antoinette Fouque sur « L’impérialisme du phallus », salle Lavoisier, au conseil départemental avec : Roger Dadoun, psychanalyste et philosophe, Francine Demichel, professeure émérite des universités, Jean-Joseph Goux, philosophe et Michèle Idels, co-directrice des éditions.

Nous serons heureuses de vous accueillir sur notre stand n°53 à la Halle aux grains tout au long de ces journées où vous pourrez rencontrer, en dédicace :
Samedi 10 octobre
15h30 -17 h Roger Dadoun
14-16 h Alain Quella-Villéger, historien, auteur de la préface
à La Veillée des armes, de Marcelle Tinayre
(des femmes-Antoinette Fouque, 2015).
Dimanche 11 octobre
15h30-17 h, Jean-Joseph Goux

Plus d’informations sur le site des Rendez-vous de l’Histoire >

Festival du Livre de Mouans-Sartoux

Du 2 au 4 octobre 2015

Les éditions des femmes-Antoinette Fouque seront présentes au Festival du Livre de Mouans-Sartoux (stand A9) dont le thème est cette année « L’autre comme moi ».

Les tables rondes
Samedi 3 octobre, 18h30 – 19h30, salle Strada 2

Table ronde pour le lancement du Dictionnaire universel des créatricesédition numérique, avec Ana Maria Machado, écrivaine, ancienne présidente de l’Académie des lettres brésiliennes, Barbara Glowczewski, anthropologue, directrice du secteur anthropologie du Dictionnaire, Geneviève Chevallier, universitaire spécialiste des littératures anglophones, auteure pour le Dictionnaire, Michèle Idels, co-responsable des éditions des femmes-Antoinette Fouque et du Dictionnaire.
Samedi 3 octobre, 16h – 17h30, salle Léo Lagrange
Table ronde « Fraternité, l’autre comme moi » avec Ana Maria Machado, auteure de Aux quatre vents et de La mer ne déborde jamais
Dimanche 4 octobre, 11h – 12h30, salle Strada 2
Table ronde « Est-ce ainsi que les femmes vivent ? » avec Ana Maria Machado

Les signatures et rencontres avec les auteures
Samedi 3 octobre, 16h – 17h et dimanche 4 octobre 15h30 – 16h30
Barbara Glowczewski signera ses livres à l’occasion de la table ronde et sur le stand A9 des éditions des femmes-Antoinette Fouque.

Samedi 3 octobre, 13h30 – 14h30 et dimanche 4 octobre, 14h – 15h
Ana Maria Machado signera ses livres à l’occasion des tables rondes et sur le stand A9 des éditions des femmes-Antoinette Fouque

Plus d’informations sur le site du festival >

Amour de Clarice Lispector lu par Fanny Ardant

Coups de cœur de l’Académie Charles Cros

Le Prix Coup de cœur de l’Académie Charles Cros a été remis
au livre audio Amour de Clarice Lispector lu par Fanny Ardant,
le 15 juin au Marché de la Poésie à Paris.

Écoutez un extrait

Festival de la correspondance de Grignan

Festival de la correspondance de Grignan

1er juillet 2015 à 11 h

Cour des Adhémar

Avoir 20 ans : jeunesse et correspondances (30 juin – 5 juillet)

Autour de Clarice Lispector, rencontre littéraire animée par Baptiste Liger
Benjamin Moser, auteur de Clarice Lispector, une biographie. Pourquoi ce monde (des femmes-Antoinette Fouque, 2012), traducteur, éditeur des nouvelles traductions des œuvres de Clarice Lispector en Grande-Bretagne et aux États-Unis, et Christine Villeneuve, co-directrice des éditions des femmes-Antoinette Fouque,  présentent
Mes chéries – Lettres à ses sœurs de Clarice Lispector

Plus d’informations sur le site du festival >

Marché de la Poésie à Paris

Mercredi 10 au dimanche 14 juin

Place Saint-Sulpice, 75006 Paris

Rencontres avec des auteurs, Stand 412,
des éditions des femmes-Antoinette Fouque
jeudi 11 juin de 14 à 17 h
Fadéla M’Rabet, La Salle d’attente, Le Chat aux yeux d’or,
samedi 13 juin de 15 à 19 h
Catherine Weinzaepflen, La vie sauve, Celle-là, Orpiment…,
dimanche 14 juin
Nathalie Léger-Cresson, Encore et Angkor, Hélice à deux…, 14 à 17 h
Jacqueline Merville, Jusqu’à ma petite, Tenir le coup…, 16 à 18 h

Fête internationale du livre de Béthune

Samedi 6 et dimanche 7 juin 2015

Magic Mirrors - Grand’Place, à partir de 13 h

Les éditions des femmes-Antoinette Fouque
ont un stand aux Lettres nomades de Béthune.
Voir le programme sur le site Escales des Lettres

des Brésiliennes 1974 – 2015

Ce catalogue téléchargeable publié à l’occasion du salon du livre 2015, présente les œuvres des grandes écrivaines brésiliennes aux éditions des femmes : Clarice Lispector, Nélida Pinon, Ana Maria Machado, Elisa Lispector…  Avec un entretien d’Antoinette Fouque qui revient sur une histoire engagée en 1974 lors d’un voyage à la rencontre des femmes brésiliennes et évoque sa relation à l’œuvre de Clarice Lispector.

Télécharger le catalogue

La mer ne déborde jamais, Ana Maria Machado

Vient de paraître
La mer ne déborde jamais d’Ana Maria Machado

« A l’histoire d’une peuplade indienne répondent les déboires d’une jeune Brésilienne en exil : Ana Maria Machado, magistrale ».
Le Monde des Livres

Mes chéries, Clarice Lispector

Vient de paraître
Mes Chéries, Lettres à  ses sœurs de Clarice Lispector

« Dans les lettres qu’elle adresse à ses sœurs depuis l’étranger,
la romancière Clarice Lispector révèle la solitude et l’angoisse créatrice
qui la rongent ».
Books

La veillée des armes

La veillée des armes, Marcelle Tinayre

Vient de paraître
La veillée des armes de Marcelle Tinayre

Une histoire qui tient en quarante-huit heures : du 31 juillet au 2 août 1914, de la mobilisation générale aux premiers départs (…). Un récit volontairement sobre pour dire le moment d’un basculement majeur, avec « la couleur vraie et le son juste ».
(Extraits de la préface d’Alain Quella-Villéger)

Salon du livre de Paris

20 au 23 mars 2015

Paris Expo, Porte de Versailles, Hall 1-1, Stand L39

Alors que le Brésil est à l’honneur, les éditions des femmes-Antoinette Fouque publient Mes chériesCorrespondance avec ses sœurs, 1940 – 1957 de Clarice Lispector, La mer ne déborde jamais d’Ana Maria Machado et un livre audio, Amour et autres nouvelles de Clarice Lispector lu par Fanny Ardant.

Ana-Maria Machado et Nélida Pìnon, dont l’œuvre a été en grande partie  traduite et publiée en France par les éditions des femmes – Antoinette Fouque, font partie de la délégation des écrivains brésiliens invités d’honneur du Salon du livre.

Samedi 21 mars,
16 à 17 H : Lancement de Mes chéries, de Clarice Lispector, au Pavillon du Brésil (L70), avec Paulo Gurgel Valente, Nádia Battella Gotlib, Claudia Poncioni, et les éditions des femmes-Antoinette Fouque.

18 à 20 H : cocktail en l’honneur des Brésiliennes publiées aux éditions des femmes-Antoinette Fouque sur le stand (L39).

Dédicaces stand des éditions des femmes-Antoinette Fouque L39 :

Lire la suite +

Vendredi 20 mars
Catherine Weinzaepflen, 14h-18h, La vie sauve. Celle-là
Ana Maria Machado, 18h-19h30, La mer ne déborde jamais. Aux quatre vents

Samedi 21 mars
Fadwa Souleimane, 13h-15 h, A la pleine lune (Le Soupirail)
Bernard Vincent, 14h-16 h, Un siècle d’historiennes
Nélida Piňon, 15h-17h, La Salle d’armes. La Force du destin. La République des rêves
François Guery, 16h-18h, Archéologie du nihilisme (Grasset). Lou Salomé, génie de la vie
Nathalie Léger-Cresson, 16h-18 h, Hélice à deux. Encore et Angkor
Jacqueline Merville, 16h-18h, Jusqu’à ma petite. Tenir le coup
Chantal Chawaf, 16h30-18 h, Infra Monde. Les Obscures
Ana Maria Machado, 16h30-18h, La mer ne déborde jamais. Aux quatre vents 
Alain Quella-Léger, 17 h-18 h, pour La Veillée des armes, de Marcelle Tynaire

Dimanche 22 mars
Ana Maria Machado, 13h-16h, La mer ne déborde jamais. Aux quatre vents
André Burguière, 15h-17 h, Un siècle d’historiennes
Fadéla M’Rabet, 17 h-19h, La Salle d’attente. Le Chat aux yeux d’or
Nélida Piňon, 18h-19h, La Salle d’armes. La Force du destin. La République des rêves

Lundi 23 mars
Ana Maria Machado, 17h-18h30, La mer ne déborde jamais. Aux quatre vents

Fermer-

Autour de l’œuvre de Clarice Lispector

Mardi 17 mars 2015 à 19h

Espace des femmes - 35 rue Jacob 75006 Paris

La délégation brésilienne du Salon du livre et les éditions des femmes-Antoinette Fouque rendront hommage à l’œuvre de Clarice Lispector, au cours d’une rencontre animée par Rosiska Darcy de Oliveira, journaliste et écrivaine, membre de l’Académie des Lettres brésiliennes, avec Nádia Battella Gotlib, universitaire et spécialiste de l’auteure, Paulo Gurgel Valente, fils de Clarice Lispector, en présence  de Claudia Poncioni et Didier Lamaison, traducteurs de Mes chéries (des femmes-Antoinette Fouque, 2015)

Colloque Marie Langer

Samedi 6 décembre 2014, de 14h à 19h

Maison de l’Argentine, Paris

Variantes de la procréation type.
Marie Langer, psychanalyse, enjeux actuels
Les éditions des femmes-Antoinette Fouque ont publié en 2008 l’essai Procréation et sexualité, au cœur de ce colloque durant lequel nous interviendrons sur la question de la gestation pour autrui (GPA

4ème salon méditerranéen des publications de femmes

Du 5 au 6 décembre 2014

Maison de la Région, Marseille

Salon Russkaya Literatura – Le Salon du livre russe

Du 7 au 9 novembre 2014

Espace des Blancs Manteaux à Paris

Redécouvrez les livres de Nina Berberova, Natalia Baranskaïa ou Marina Tsvetaeva publiés aux éditions des femmes.