Des femmes, Antoinette Fouque
Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
Noémie la nuit
Michèle Daufresne

Née à Paris en 1928, Michèle Daufresne est peintre, auteure et illustratrice, notamment de très nombreux livres pour enfants.

Michèle Daufresne

Michèle Daufresne

Noémie la nuit

Noémie rêve d’être acrobate, clown ou exploratrice, ce qui ne se fait pas chez les taupes. Sage, elle prend mari et devient mère d’une petite Lucie qui, elle, arrive jusqu’à la surface et découvre la beauté du monde. Elle entraînera sa mère à la découvrir à son tour…

  • 32 p.

La Presse en parle

Sous la terre, la petite taupe Noémie rêve qu’elle pourra faire un tas de choses plus plus tard : acrobate, clown ! Mais dans la famille taupe, on pense que le monde est dangereux, qu’il vaut mieux ranger les provisions plutôt que de partir en exploration. Noémie finira pourtant par sortir. Des aquarelles d’une grande finesse, un texte simple, un ouvrage admirable. Dès 4 ans.

Femme Pratique, août 1983

Noémie la nuit pourrait porter en exergue : la jeune femme est l’avenir de la femme. Noémie, en effet, voulait sortir de la situation traditionnelle des taupes, mais devant les conseils de sa mère, ce ne fut qu’une velléité. En revanche, elle sut, tout de même, laisser à sa propre fille Lucie la possibilité de s’affranchir des sacro-saintes règles de vie ancestrale. En retour, la fille libère sa mère. C’est dire que l’affranchissement, la désaliénation peuvent s’effectuer avec la complicité de plusieurs générations.

École des Parents et des Éducateurs, février 1983