Email this to someonePrint this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
 Karen Horney

Karen Horney

Née à Hambourg en 1855, Karen Horney fut, jusqu’en 1932, une des figures dominantes de la psychanalyse berlinoise. Freudienne fidèle mais éclairée, elle manifesta dès ces années allemandes, une réelle indépendance d’esprit qui l’opposa souvent à son premier analyste Karl Abraham. Émigrée aux États-Unis, installée à Chicago (1932), puis à New York (1934), elle s’éloigna assez vite du freudisme. Elle a créé l’Association for Advancement of Psychoanalysis, l’American Institute of Psychoanalysis et l’American Journal of Psychoanalysis. Elle est morte en 1952.

Bibliographie française

Aux éditions des femmes - Antoinette Fouque

Autres éditeurs

  • L’auto-analyse, Stock, 1953
  • La personnalité névrotique de notre temps, l’Arche, 1953
  • Nos conflits intérieurs, l’Arche, 1955
  • La psychologie de la femme, Payot, 1969
  • Voies nouvelles en psychanalyse : une critique de la théorie freudienne, Payot, 1976